Login to your account

Username *
Password *
Remember Me

C’est en effet au tout début du mois de février 2019 que l’usine John Deere Power Products de Greenville, située dans le Tennessee (U.S.A.), a célébré la production de sa cinq millionième tondeuse autoportée ! A l’origine, cette usine de Greenville était une petite usine satellite, mais elle est aujourd’hui la plus grosse usine de John Deere et ce, en termes de volumes de production. Pour preuve, ce site industriel fabrique la plupart des modèles iconiques des tondeuses autoportées de la marque. Construite en 1988, cette usine John Deere Power Products de Greenville a fêté son 30ème anniversaire l’an dernier.

C’est au début de l’année que GLORIA Haus- und Gartengeräte GmbH, fabricant allemand d’équipements de jardin et de pulvérisation de haute qualité -et nouvel acteur sur le marché francais- a décidé de nommer Emmanuel Doose (47 ans) Directeur des Ventes France. Car depuis 1992, Emmanuel Doose a toujours travaillé dans le secteur vert (retail et industrie); c’est pourquoi il dispose véritablement d’une solide expérience et donc de nombreux atouts pour développer efficacement la marque Gloria -et ses produits premium- dans l’Hexagone…

SARP, marque propre de la Société SABRE France -expert français du marché de la motoculture- propose cette année, à son catalogue « 2019 », un nouveau modèle de désherbeur-sarcleur doté de 4 têtes rotatives, le modèle VRS534KE Weeder W4, qui a la particularité d’être utilisable sur tout type de terrain. Ainsi, conforme aux nouvelles contraintes environnementales « Zéro Phyto », le Sarp VRS534KE Weeder W4 permet non seulement de désherber ou de sarcler mais aussi d’entretenir le sol et ce, dans des domaines très différents comme par exemple les espaces verts, le maraîchage, les cultures fruitières, la vigne…

Selon la Fédération de la vente à distance (Fevad), l'e-commerce a réalisé en France en 2017 un volume de transactions de 82 milliards d'Euros. Toutefois, l'irruption du modèle économique des places de marché, à l'instar d'Amazon et Alibaba, déstabilise l'écosystème du e-commerce. La vassalisation des enseignes classiques face à ces ‘'marketplaces'' géantes pose un certain nombre de questions quant à leur devenir.

Éviter et contrer cette vassalisation, tel est l'objectif que s'est fixé la société Bubbles Company, qui a développé la 1ère solution de Drive-To-Purchase autour d'une idée : « faire revenir le client en magasin ». Lancée en 2018, la solution 100% digitale proposée par Bubbles Company a depuis permis à Hyper U de bénéficier d'un taux de conversion en acheteurs de 4,6% et d'une augmentation du panier moyen de 43%.

Créée en 2014, Bubbles Company est un acteur de l’innovation pour les lieux de vie et de vente. Forte de son expertise dans le domaine du marketing de proximité, la startup a lancé en 2018 « drive-to-purchase © » (« conduite à l’achat »), la 1ère solution retail permettant d’attirer des acheteurs jusqu’en caisse et d’en mesurer les revenus générés.

La société est soutenue par des investisseurs de renom tels que Didier Quillot (ancien DG Orange France, DG de la Ligue de Football Professionnel), Jean-Marc Le Roux (directeur chez Bain & Co), Franck Le Ouay (co-fondateur de Criteo), Guillaume Paoli (fondateur d’Aramis Auto), Axel Ruckert (ancien DG de Philips Electronic), ... et compte parmi ses clients des enseignes comme Lacoste, Kiehl’s, Printemps, Auchan, Super-U, Hyper-U, Casino, Leclerc, ou Mr Bricolage.

Christophe Vattier, CEO de Bubbles Company

« Il y a à peine une vingtaine d’années, nous assistions à la naissance les premiers sites de commerce sur internet. A l’époque, peu d’informations relatives aux consommateurs étaient disponibles, en particulier dans le cadre du parcours client. Les sites marchands étaient optimisés manuellement aux moteurs de recherches ; les réseaux sociaux n’existaient pas et la publicité en ligne émergeait. » (…)

"La sécurité dans les villes est aujourd’hui au cœur des débats dans de nombreux pays, y compris en France. Le concept de « Security by Design » fait beaucoup parler dans les milieux où la sécurité est concernée. Ce concept fait référence à l’intégration de la sécurité en amont du processus de création d’une architecture réfléchie pour des villes où l’on souhaite que la sécurité des citoyens soit intégrée dans l’architecture. Selon ce concept, la sécurité doit être une priorité et non pas une option. Les architectes en charge de l’aménagement des villes peuvent allier l’esthétisme à la sécurité afin d’embellir les villes.

En effet, les dispositifs de sécurité sont comme leur nom l’indique destinés à la sécurité des habitants des villes. Cependant, lorsque ces dispositifs ne sont pas esthétiques, l’effet inverse se produit. Cela crée de l’anxiété et un sentiment d’insécurité auprès des citoyens. Prenons par exemple les écoles aux Etats-Unis dotées de détecteurs de métaux à l’entrée qui permettent d’assurer la sécurité des élèves. Ces détecteurs ne sont ni dissimulés, ni esthétiquement beau. Cela crée un effet d’insécurité dans l’école bien que ces détecteurs soient là pour la sécurité au départ.

Face à ces défis d’esthétisme, les architectes peuvent réfléchir à l’aménagement des villes de façon différente en intégrant la sécurité dans leurs créations de manière plus discrète, en l’incorporant de manière passive. D’autant plus qu’une remise en question constante doit être effectuée en termes de sécurité dans les villes. Les réflexions autour de la sécurité doivent constamment se renouveler.

En effet, de nouvelles menaces émergent ainsi de nouveaux moyens de sécurité doivent être mis en place. Ces moyens doivent-ils s’adapter à la ville et à cette volonté de discrétion ? La technologie évolue, la sécurité doit évoluer en même temps, tout comme les architectes qui doivent s’adapter à ces évolutions. Ces derniers vont certainement devoir anticiper le futur pour adapter leurs créations à un monde en constante évolution en termes de menaces et des nouvelles technologies.

Mais alors, les architectes devront-ils planifier 10 ans à l’avance pour être sûrs que la sécurité soit assurée dans les villes ? Devront-ils désormais travailler de pair avec d’autres acteurs de la sécurité ? Une chose est sûre, la sécurité reste une priorité pour les années à venir." 

Jean Marc Sanchis - Directeur Commercial et Marketing de La Barrière Automatique

A propos de Secteur-Vert :

Créé en 2010, SecteurVert.com "le site 100% Jardin & Espaces Verts" est LE 1er portail d’information multimédia qui s’adresse non seulement à l'ensemble des professionnels du jardin, du paysage et de la distribution mais aussi à tous les consommateurs ! Une offre éditoriale à 360° unique, complète et originale à la fois pour les :
Utilisateurs Professionnels,
• Distributeurs et Revendeurs,
Jardiniers Amateurs.

 

 

 

5 Sites Web Secteur-Vert !

Vous êtes un utilisateur professionnel du paysage, un distributeur spécialisé jardin-motoculture ou bien un simple particulier passionné de jardinage ?

Les Nouveaux Tweets...

JOHN DEERE : L’usine John Deere Power... https://t.co/H5euNOxzq6
https://t.co/H5euNOxzq6 https://t.co/HF9A7dbpD5
@jeanviard Monsieur, suite à votre intervention à 13h00 sur France Info, je serai ravi de vous interviewer pour une… https://t.co/rbH1XRuSLG
https://t.co/RYwOon6kej... https://t.co/XaRWqT1ifm
Follow Secteur Vert on Twitter
Création site internet agence web paris Formation en alternance Commerce de gros desherbant selectif gazon