Login to your account

Username *
Password *
Remember Me

AXEMA : Rapport économique 2021 - Malgré une activité soutenue, l’envolée du prix des matières premières et l’indisponibilité de certains composants inquiètent les industriels de l’agroéquipement

AXEMA : Syndicat des Industriels de l’Agroéquipement AXEMA : Syndicat des Industriels de l’Agroéquipement

AXEMA, Syndicat des Industriels de l’Agroéquipement, publie son rapport économique 2021, qui dresse le bilan de l’année 2020 et donne des perspectives sur l’année à venir. Un bilan qui révèle notamment que malgré la crise, le secteur industriel de l’agroéquipement a maintenu un très bon niveau d’activité, avec une croissance qui tend à se poursuivre en 2021.

Pour autant, l’année à venir s’annonce ambivalente face à l’envolée du prix des matières premières industrielles, conjuguée à l’indisponibilité de certains composants. Une situation qui fait naître de très fortes inquiétudes sur la capacité de production et de livraison des agroéquipements.

2020 : une année de stabilité du marché des agroéquipement

Malgré la crise sanitaire et les très mauvaises récoltes de l’été passé, 2020 n’a pas été l’annus horribilis, un temps envisagée. En effet, les conséquences de la pandémie de Covid-19, qui ont été sensibles au premier semestre, se sont surtout faits sentir au niveau de la production française d’agroéquipements qui, après avoir été interrompue entre trois et cinq semaines en moyenne lors du premier confinement, a finalement diminué de 3,5% sur l’ensemble de l’année. En parallèle, les échanges extérieurs ont également été impactés, puisque les exportations et importations de matériel agricole se sont établies 8% en dessous de leur niveau de 2019.

En revanche, la reprise de l’activité à partir des mois d’avril et de mai 2020 a été forte et s’est poursuivie jusqu’à la fin de l’année. Les ventes de matériel neuf réalisées par les fabricants et importateurs auprès de leur réseau de distribution ou directement auprès de leurs clients finaux, sont restées stables, s’établissant à 6,1 milliards d’euros, soit un niveau proche de celui de 2019, année jugée exceptionnelle par l’ensemble des professionnels du secteur.

« Le maintien important de l’activité de la production agricole et de la filière agroalimentaire pendant le confinement a permis cependant d’atténuer les impacts de cette crise sur l’activité industrielle de notre secteur. De même, les agriculteurs ont continué d’investir en dépit de la crise sanitaire. Sur ce point, les aides du plan de relance ont été significatives pour donner aux agriculteurs les moyens de moderniser leurs exploitations et d’accélérer leur transition agroécologique » observe Jean-Christophe REGNIER, président de la Commission économique d’Axema.  

Toutefois, le succès extrême et rapide de ces mesures a engendré une limitation de ces effets dans le temps. Ainsi, en 2020, le secteur industriel de l’agroéquipement regroupe 520 entreprises pour un chiffre d’affaires total de 13,3 milliards d’euros et 26 700 salariés.

Des résultats nuancés selon les familles de produits

Si le marché des agroéquipements s’est stabilisé en 2020, les situations ont été nuancées selon les familles de produits (cf. tableau ci-dessous). Ainsi le marché des tracteurs (qui représente 25% à 30% des ventes de matériel neuf) s’est maintenu à son niveau de 2019. Certaines familles de produits ont enregistré des croissances significatives, à l’image de l’outillage espaces verts, des chariots télescopiques ou encore des serres.

A l’opposé, d’autres ont vu leurs ventes diminuer, comme pour le matériel de récolte – notamment les moissonneuses-batteuses – le matériel de travail du sol ou encore le matériel de fertilisation. Toutefois, aucun matériel n’a connu de baisse supérieure à 10%, preuve de la résilience du marché dans le contexte de crise de l’année 2020

2021 : des perspectives de croissance forte, pondérées par la réduction structurelle des marges du secteur et sous tension extrême de la disponibilité des matières premières industrielles.

La dynamique du marché reste forte en ce début d’année 2021 et porte les professionnels du secteur à anticiper une nouvelle croissance de +5% à +7% du marché en valeur. Néanmoins, l’inflation non maîtrisée des coûts de production et surtout l’indisponibilité croissante de certains intrants industriels essentiels, pose de réelles interrogations.

En face d’une demande vigoureuse, en France comme dans le reste de l’Europe, la capacité à produire et à livrer dans des conditions optimales se voit totalement compromise.

Selon un tout dernier sondage effectué par Axema auprès de ses membres industriels, les risques liés à la situation des matières premières industrielles s’aggravent : 94% des entreprises rencontrent des difficultés d’approvisionnement, 75% d’entre elles sont confrontées à une pénurie d’approvisionnement avec par ordre d’importance : l’acier, les composants électroniques et hydrauliques. Enfin, 13% estiment inéluctable l’arrêt temporaire de certaines chaînes de production.

Par ailleurs, l’augmentation des coûts de production (matières premières industrielles, énergie, transport) place les industriels face au risque d’une baisse substantielle de leurs marges. Le prix de l’acier, qui représente 30% à 40 % du coût de fabrication moyen du matériel agricole, a ainsi plus que doublé en un an, passant de 550 euros la tonne à 1 250 euros la tonne !

« Le secteur industriel des agroéquipements est déjà l’un des moins rentables de l’industrie française avec un taux de résultat net de 2%, contre 6% pour l’ensemble de l’industrie manufacturière1 » rappelle Frédéric Martin, Président d’Axema. « Cette situation est extrêmement préjudiciable pour l’activité d’un secteur qui a un rôle clé à jouer tant pour la relance industrielle que pour la transition agroécologique, qui sont deux thèmes majeurs de France Relance ».

Axema se joint à l’ensemble des industriels de la mécanique pour demander au Gouvernement d’agir afin de rétablir les conditions de marché des matières premières industrielles et en particulier sur le dispositif européen actuel de limitation des importations d’acier. Une condition indispensable au rétablissement de la capacité de production des Agroéquipements en France et en Europe.

En parallèle, pour ce qui concerne le soutien à l’investissement dans les Agroéquipements, Axema appelle de ses vœux à la mise en place d’une politique de moyen et de long terme, permettant à l’ensembe des acteurs de la filière, de gérer les inévitables ruptures technologiques, économiques et psychologiques, engendrés par cette transformation agroécologique.

A propos d'Axema :

AXEMA est l’association française des acteurs industriels de la filière des agroéquipements et de l’Agroenvironnement. Elle regroupe les constructeurs français et importateurs de matériels agricoles des différentes filières de la production agricole, végétale et animale, ainsi que les producteurs et importateurs de matériels pour l'entretien des espaces verts. AXEMA compte 237 sociétés membres réparties entre fabricants (70%) et importateurs (30%).

Source : AXEMA - Union des Industriels de l’Agroéquipement

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le vendredi, 04 juin 2021 00:17

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A propos de Secteur-Vert :

Créé en 2010, SecteurVert.com "le site 100% Jardin & Espaces Verts" est LE 1er portail d’information multimédia qui s’adresse non seulement à l'ensemble des professionnels du jardin, du paysage et de la distribution mais aussi à tous les consommateurs ! Une offre éditoriale à 360° unique, complète et originale à la fois pour les :
Utilisateurs Professionnels,
• Distributeurs et Revendeurs,
Jardiniers Amateurs.

 

 

 

5 Sites Web Secteur-Vert !

Vous êtes un utilisateur professionnel du paysage, un distributeur spécialisé jardin-motoculture ou bien un simple particulier passionné de jardinage ?

Les Nouveaux Tweets...

MEILLAND : Le rosier AUGUSTE ESCOFFIER® Meizasmyne reçoit le Grand Prix de la Rose SNHF, le 3 juin 2021… https://t.co/zbqtYJgZD9
EVERGREEN GARDEN CARE : Signature d’un partenariat exclusif avec l’application PLANTSNAP pour photographier, identi… https://t.co/SH54XoNZTn
AXEMA : Rapport économique 2021 - Malgré une activité soutenue, l’envolée du prix des matières premières et l’indis… https://t.co/yxnwv3glGB
COMPO France annonce, ce jeudi 30 juin 2021, la disparition brutale d’Arnaud GRODARD https://t.co/pH9rUiau4w https://t.co/mrsuzLzkVX
Follow Secteur Vert on Twitter

Sur notre page Facebook...

Création site internet agence web paris Formation en alternance Commerce de gros desherbant selectif gazon