Login to your account

Username *
Password *
Remember Me

PELLENC GREEN & CITY TECHNOLOGY : Nouveau Souffleur dorsal Airion Back Pack ‘2021’ présenté par Florence ALIBERTI, Claire LACROIX et Bruno JARGEAIX

PELLENC GCT : Nouveau Souffleur dorsal Airion Back Pack PELLENC GCT : Nouveau Souffleur dorsal Airion Back Pack

Entreprise leader et précurseur mondial dans la fabrication de matériels à batterie à destination des utilisateurs professionnels du secteur des espaces-verts et des collectivités, PELLENC Green & City Technology lance cette année deux produits très importants dans l’évolution de sa gamme Espaces Verts qui viennent rehausser encore la limite des produits à batterie par rapport aux habitudes du marché et, en particulier, par rapport aux produits thermiques. En effet, pour Bruno JARGEAIX - Directeur de la Division Pellenc Green & City Technology, « l’idée, c’est d’arriver à convaincre les derniers réticents aux bienfaits de la batterie, mais pour cela il nous faut leur offrir les performances qu’ils attendent. C’est pourquoi nous commercialisons ces deux nouveaux produits innovants et performants : la Débroussailleuse professionnelle Excelion 2 (avec une livraison prévue pour le mois d’avril 2021) et le Souffleur Dorsal Airion Back Pack (avec une livraison prévue pour le mois de septembre 2021) ». Florence ALIBERTI - Responsable de Marché, Claire LACROIX - Responsable Marketing et Bruno JARGEAIX, Directeur de la Division Pellenc Green & City Technology nous ont présenté le nouveau Souffleur dorsal Airion Back Pack…

 

Bruno JARGEAIX - Directeur de la Division Pellenc Green & City Technology - déclare : « 2020 a été une année très particulière en raison du Coronavirus COVID-19. Mais finalement dans la profession cela ne s’est pas si mal passé, avec des réalités très différentes parfois soit auprès des paysagistes professionnels, soit auprès des collectivités. Tout le monde a réussi à sortir son épingle du jeu. On fait partie d’une industrie « chanceuse » vis-à-vis de ce fléau qu’est le Coronavirus. Il n’y a pas eu de printemps l’année dernière en termes de business ; on s’est adapté à la situation tout au long de l’année et évidemment on a continué à travailler et à préparer la sortie de nouveautés.

 

Il faut savoir que l’Entreprise Pellenc compte 1800 employés dans le monde et 600 sur son site de Pertuis. L’entreprise est en perpétuelle mutation, nos actionnaires nous accompagnent toujours dans notre évolution et dans notre nécessaire évolution d’organisation pour réaliser la transition de 300 M d’Euros de chiffre d’affaires à 400 M d’Euros d’ici 2025 et ce, pour l’ensemble de nos activités car il n’y a pas que les Espaces Verts ; l’Agriculture a un poids très important dans notre activité, en particulier la Vigne et les Olives.

Nous avons déjà dans notre gamme un souffleur à main, le Airion 3, avec la batterie portée dans le dos. On a fait le choix d’une architecture dorsale pour ce souffleur parce que l’on considère qu’au-dessus des performances de notre souffleur, (17 Nm - 800 m3/h) il est pénible d’utiliser un souffleur à main. 

Autrement dit, même si ce souffleur est très bien équilibré, il y a quand même un effort très important sur l’épaule -la poussée naturelle- et au-dessus de cette poussée-là, il vaut mieux avoir des efforts repris par le harnais. C’est ce que nous proposons sur notre nouveau Souffleur Airion Back Pack.

Je rappelle qu'un souffleur doit répondre à deux paramètres capitaux : tout d’abord la performance et la puissance (exprimé en Newton) et ensuite l’ergonomie. Nous savons que nous nous adressons à des personnes qui travaillent sur de longues sessions, pendant longtemps ; cela peut être fastidieux et donc un outil 'professionnel' doit avant tout répondre à des exigences d’ergonomie.

Dans la notion d'ergonomie on va retrouver le confort porté : d’où l’importance de bretelles qui ont été renforcées, qui ont été épaissies également. L’Airion Back Pack est finalement un souffleur qui se porte assez haut sur le dos.

Autre aspect au niveau de l’ergonomie : les vibrations. Les vibrations, c’est un point important car sur les souffleurs dorsaux on a assez peu de vibrations en main, en revanche beaucoup de vibrations concentrées sur le bas du dos. Car un moteur génère beaucoup de vibrations et les silentblocs ne suffisent pas à tout annuler. Avec une batterie dorsale Pellenc et la turbine du souffleur, les vibrations sont insignifiantes. C’est donc un gros avantage ergonomique, au niveau des vibrations.

Au niveau du bruit, nous sommes -avec nos souffleurs électriques- à 10 dB(A) de moins qu’un souffleur thermique, ce qui diminue par deux la sensation de puissance sonore pour l’utilisateur. Autrement dit, au niveau du ressenti, cela fait deux fois moins de bruit !

Un autre point très important, c’est l’astuce de conception du pivot sur lequel est monté le souffleur ! L’objectif est de rendre plus libre le mouvement de balayage qui vient s’ajouter à la liberté du soufflé, afin de permettre une ouverture facile du mouvement. Donc on a une vraie 'grande' amplitude et on est moins bloqué dans les mouvements qu’avec un souffleur dorsal 'classique'. Il est aussi incliné car le mouvement le plus pénible, qui est de rabattre, est aidé par le poids ; donc le geste se fait naturellement, le long du corps.

Nous avons également beaucoup travaillé le portage, qui s’adapte à toutes les morphologies. Il y a des coussins très épais au niveau de tous les points de contact avec le corps de l’utilisateur. Tous les essais clients sont très positifs sur le portage, avec le harnais confort.

En ce qui concerne les batteries, plusieurs configurations sont possibles : avec les batteries ULiB 1200 et 1500 mais également avec les batteries Alpha (conçues pour nos outils à batteries embarquées). Sur notre nouveau souffleur Airion Back Pack, la position de la batterie est légèrement décalée sur le côté gauche afin d’obtenir un équilibre parfait, entre d’un côté la buse à droite et à gauche cette batterie portée. Et lors de l’utilisation, une fois que le harnais confort est bien réglé et que l’on met en marche le souffleur, on ressent un très bon équilibre, ce qui entraîne beaucoup de confort sur les longues sessions de travail.

Par ailleurs, les tuyères constituent aussi un élément de confort très important. Et quand on passe du thermique à l’électrique, il faut apprendre à nouveau les fondamentaux. Ce qui est très important, dans un outil électrique, c’est l’efficience. Et ces tuyères ont un gros impact sur l’efficience. Suivant le travail que l’on veut effectuer, il faut vraiment adapter la longueur de la tuyère.

Ainsi, une tuyère courte va permettre d’avoir un grand angle de travail, pour souffler dans les rues des débris, des feuilles sèches. En revanche, si on a besoin d’un travail plus concentré sur une zone précise ou alors qu’il y a des choses plus difficiles à déplacer -par exemple si l’on doit souffler des feuilles humides qu’il faut aussi décoller- dans ce cas on a intérêt à rapprocher la buse du sol et donc utiliser une tuyère longue. C'est pourquoi la taille de la tuyère ne dépend pas de la taille de l’utilisateur, mais plutôt du type de travail à réaliser.

Les buses sont également des accessoires très importants : elles permettent soit de réaliser un travail plus précis, soit d’accélérer la vitesse de soufflerie (buse plate), soit de décoller plus facilement du sol des feuilles humides (buse coudée) … Toutefois, il faut noter que les buses coudées sont moins ergonomiques ; c’est pourquoi elles ne sont pas livrées de série.

La poignée intelligente est aussi un autre élément important de l’ergonomie. C’est encore un autre 'bénéfice' Pellenc. C’est un élément clé que l’on va retrouver sur l’ensemble des nouveautés pour 2021, en particulier sur les débroussailleuses. Un point d’ergonomie capital qui permet de gérer les fonctions basiques (l’accélération, le passage des vitesses de 1 à 4), les fonctions spéciales (le boost, le limiteur de vitesse qui permet de figer une des vitesses) mais également un certain nombre d’autres informations capitales pour l’utilisateur. En outre, on va également retrouver d’autres informations de pilotage -comme l’autonomie indiquée en heures, en minutes ou en pourcentage. »

Florence ALIBERTI - Responsable de Marché Pellenc Green & City Technology - ajoute : « A ce propos, l’autonomie est un point important, car potentiellement le souffleur est un matériel qui peut consommer beaucoup d’énergie, comme dans le cas de l’utilisation d’une voiture électrique par exemple. Donc on a fait le choix de reporter sur l’écran le temps restant d’autonomie de batterie. C’est vraiment très pédagogique et c’est pour pousser l’utilisateur justement à économiser, à être au minimum en fonction du travail qu’il a à faire. Et ça c’est nouveau, car nous n’étions pas capables de le faire jusqu’à présent ; à ma connaissance, cela n’existe pas sur les autres produits du marché !

 

Une autre option issue des demandes du terrain, de la part des utilisateurs qui ont essayé notre outil en avant-première lors des phases de développement : c’est le temps de travail. Ainsi, pour connaître le temps de travail, cela s'effectue tout simplement par l’action de deux petits push sur le menu principal : on a accès à une sorte de chronomètre -ou un petit ordinateur de bord- qui va permettre de lancer un chronométrage au début d’un chantier. Cela permet donc à l’opérateur de savoir combien de temps il passe sur tel ou tel chantier.

Un outil très utile pour les chefs d’équipe également. Et puis, il y a aussi des fonctions de maintenance : cela porte sur des défauts de la batterie ou de l’outil ainsi que des rappels de maintenance, quand la maintenance doit être effectuée sur l’outil. Donc une poignée vraiment 'intelligente'.

Par ailleurs, cette nouvelle poignée est rétro-éclairée ; l’écran est assez grand et il y a une petite LED à l’avant de la poignée qui permet d’être très visible dans la nuit et cela est important, surtout pour les tournées du matin. On nous en parle beaucoup en Voirie et en Collectivités. La visibilité est vraiment très importante car la plupart de ces outils sont utilisés en grande partie pour travailler la nuit. Donc nous avons toujours des catadioptres sur l’outil et sur la batterie; un écran sur la batterie qui peut s’allumer également et donc, devant, il y a cette petite LED qui permet d’être visible sur la voirie.

Autre point très important, en plus de l’ergonomie -même si nous avons une responsabilité sur la santé de nos clients- c’est la puissance : nous proposons donc le plus puissant des souffleurs à dos à batterie avec une force supérieure à 24 Newton soit 1280 m3/heure !

En effet, il y a deux caractéristiques techniques que l’on va souvent reprendre sur les souffleurs dorsaux, des éléments que l’on va retrouver également dans les appels d’offres : d’une part la puissance, exprimée en Newtons et, d’autre part, de débit d’air, exprimé en m3/heure.

Finalement en soufflage, il y a trois paramètres importants :

  1. Tout d’abord le débit : c’est la quantité d’air qui sort du tuyau. Plus le débit est élevé, plus il sera possible de gérer des gros tas de feuilles ;
  2. Ensuite la poussée : on imagine bien, il s’agit là de pousser quelque chose ;
  3. Et enfin la vitesse d’air : c’est ce qui permet de de décoller les éléments du sol.

Le débit et la vitesse engendrent une poussée ; autrement dit : la poussée est une conséquence du débit et de la vitesse. Donc nous avons, avec ce nouveau souffleur, des performances qui sont très importantes. Et bien sûr, cette puissance importante peut faire varier énormément l’autonomie et ce, de 40 minutes à 3 heures. Donc il est essentiel de surveiller la consommation. Avec des feuilles légères, on n’a pas forcément besoin d’être toujours en ‘boost’. Enfin, comme avec la plupart des outils électriques, il y a toujours un petit temps d’acclimatation pour les opérateurs.

Les utilisateurs sont de plus en plus habitués à l’usage des produits électriques et en particulier des produits Pellenc. Dons nous savons que la variation des vitesses -c’est pour cela que nous en gardons autant, de 1 à 4 plus un boost- permet vraiment d’effectuer un travail différent mais également de gérer son autonomie de façon différente. Il est extrêmement important d’apprendre aux utilisateurs à faire varier ces vitesses en fonction du résultat souhaité. Car on n’est pas obligé de souffler au maximum pour faire bouger un tas de feuilles qui sont sèches, par exemple.

Nos utilisateurs et nos clients connaissent déjà bien cette efficacité et la gestion de l’autonomie, en fonction de la variation des vitesses. Donc plutôt 1h30 / 1h40 pour des chantiers extrêmement intensifs, de soufflage permanent en vitesse 4 et en ‘boost’ avec la batterie 1200. Et il est possible d'aller jusqu’à des sessions de travail beaucoup plus longues, si la personne fait une résidence ou des quartiers très résidentiels, dans lesquels il n’y a pas de gros volumes à déplacer.

Quand on parle de souffleur, on a toujours tendance à penser à un gros souffleur thermique qui va souffler très fort. Dans certaines collectivités ou chez certains paysagistes chevronnés -en particulier aux Etats-Unis- on va trouver ces gros souffleurs (plus de 40 Nm pour 1800 m3/heure), mais leur durée d’utilisation se limite en général à 1 voire 2 mois par an, seulement. Ensuite, en cœur de gamme, nous aurons des souffleurs de 25 à 35 Mn pour 800 à 1000 m3/heure.

Avec notre nouveau souffleur, nous constatons que nous nous retrouvons au-dessus des performances du cœur de gamme en matière de débit d’air et équivalent en matière de poussée; nous sommes très contents de ce positionnement ! En effet, nous sommes le seul fabricant, à ce jour, à allier de telles performances avec une excellente ergonomie. Par conséquent, notre objectif aujourd’hui, c’est de convaincre des utilisateurs de souffleurs thermiques de passer à l’électrique avec des performances et un confort équivalents voire supérieurs.

A propos du harnais du souffleur : nous n’utilisons pas le harnais confort habituel. Nous avons conçu et développé un nouvel harnais spécifique. En effet, il y a une problématique très importante, c’est le poids. Il fallait que l’on arrive à intégrer, dans le harnais, toute la structure portante de l’outil. Donc nous avons un harnais qui intègre le nouveau pivot incliné. Nous avons une nouvelle armature qui est intégrée et donc nous n’allions pas rajouter un harnais pour porter cette armature. Nous l'avons envisagé mais cela rajoutait au moins 500 voire 800 g de poids. C’est pourquoi nous avons réalisé une nouvelle conception spécifique.

En effet, c’est un harnais dédié sur lequel on ‘clip’ la batterie, comme sur un harnais de batterie classique; mais là, en fait, le souffleur lui-même est livré avec son harnais. Toutefois, nous conservons un certain nombre de réglages, ceux qui sont placés au-dessus, les fameux rappels de force, qui permettent vraiment de venir plaquer le poids de la batterie sur le dos de l’utilisateur. Nous conservons tous les réglages ‘types’ de bretelles ainsi que la ceinture.

On garde aussi la rapidité de clipsage et de déclipsage de la batterie qui est fixée directement sur une plaque. C’est d’ailleurs cette même plaque que l’on retrouve sur nos tondeuses à gazon.

La structure solide de ce nouvel harnais est là, en particulier, pour protéger la batterie. On a un pied également qui permet de faire tenir debout le souffleur. Nous savons que les souffleurs sont assez malmenés la plupart du temps. Tout ce qui situe du côté gauche est vraiment conçu pour protéger la batterie des chocs, au moment -par exemple- où l’on va passer à côté d’un mur, entre des voitures, etc.

En outre, il a été prévu de rendre les pare-chocs de l’outil remplaçables, que ce soit sur le côté du souffleur, sous le harnais. Nous avons réalisé des drop test : on fait tomber l’ensemble batterie-outil dans différentes directions tout en recherchant la position la plus défavorable et on teste la résistance.

En résumé, ce harnais n’est pas qu’un simple harnais de portage de batterie, c’est aussi un harnais de protection qui doit intégrer toutes les fonctions du souffleur. Voilà pourquoi il s’agit d’un harnais spécifique. Enfin, ce nouveau souffleur est vendu non seulement avec son harnais spécifique mais aussi avec deux buses intermédiaires et la petite buse accessoire ronde. » 

Les fonctions de la poignée intelligente :

A - Palette de sélection des vitesses et accès au Boost + 5 Limiteur de Vitesse
B - Gâchette arrière d’accélération progressive et réactive
C - Bouton rapide d’accès au menu
En un clin d’œil :
1 - Vitesse en cours (4 vitesses)
2 - Autonomie restante en heures, minutes et %
3 - Bargraphe puissance
4 - Info économie d’énergie < 500 W
Alertes :
6 - Message maintenance SAV
7 - Alerte « défaut »
8 - Verrouillage de l’écran
Options de pilotage :
- Boost enclenché
- Limiteur de vitesse enclenché

 

La maîtrise technologique au service du Hardware et du Software…

Bruno JARGEAIX - Directeur de la Division Pellenc Green & City Technology précise à ce propos : « Depuis toujours, Pellenc veut maîtriser la fabrication de ses produits. C’est là un de ses point forts. C’est la raison pour laquelle Pellenc a toujours développé parallèlement le hardware et le software pour ces produits de la gamme GTC, entre autres. Pellenc conçoit donc ses produits ‘de A à Z’, avec ses nombreux électroniciens. Dans le process de conception, un ingénieur de développement de chez Pellenc va concevoir la carte, va concevoir le software pour piloter les microprocesseurs de la carte, va concevoir les bancs tests qui vont servir aux fournisseurs pour tester les cartes selon des critères spécifiques (étant donné que Pellenc ne fabrique pas ses propres cartes) et va concevoir les outils de diagnostics pour le réseau de distribution. C’est donc une vision à ‘360°’ du concepteur qui travaille de pair avec le concepteur du projet et le concepteur mécanique.

Il y a toujours un côté ‘magique’ avec le software. En changeant certains paramètres, il est possible de passer rapidement d’un produit moyen à un produit extraordinaire. C’est à utiliser avec des pincettes parce que monter les puissances c’est toujours possible mais derrière, nous devons être garants de la fiabilité sur le long terme. Car nous concevons nos produits pour 3000 heures d’utilisation réelles et, effectivement, sur les souffleurs, on les atteint largement. Pour preuve, nous avons des clients qui travaillent 2000 heures par an avec l’Airion 3. Il faut les faire; c’est du travail au quotidien !

Donc forcément, il faut toujours avoir une petite sécurité. Le soft, cela touche tout. Cela touche le pilotage du moteur : nous avons des moteurs sans charbon, donc cela nécessite un pilotage électronique pour créer le champ magnétique. En outre l’Interface Homme-Machine (IHM) est de plus en plus sophistiquée ; il y a plus d’intelligence ; il a fallu travailler cette mesure de l’autonomie afin de pouvoir afficher une autonomie qui est réelle, vraisemblable et utile, et non pas une autonomie instantanée. Donc, effectivement, on continue de progresser avec notre savoir-faire interne.

Sur nos deux nouveautés, il y a un Menu ‘caché’ pour le S.A.V. qui donne accès aux Distributeurs-Réparateurs à un certain nombre de paramètres et ce, afin de réaliser un diagnostic du matériel. Comme d’habitude, nos batteries sont le ‘cerveau’ du dispositif; donc lorsqu’il y a un problème, même sur l’outil, la batterie est capable de le détecter. On peut télécharger sans fil les données de la batterie et avoir des informations. On sait, entre autres, le comportement de charge/décharge de la batterie, parce que c’est cela qui est très important en lithium : avoir tout l’historique d’utilisation.

Ainsi, pour chaque cycle, on sait à quel pourcentage restant de capacité on a branché le chargeur, quand est-ce qu’on l’a débranché, la température mini / la température maxi pendant la charge ; et pendant le cycle des charges la puissance moyenne, la puissance maxi. Toutes ces informations permettent d’interpréter, car si un client revient chez son distributeur en disant que son outil n’est pas performant, ou que sa batterie se décharge trop vite, il faut que nous donnions des éléments très précis au distributeur. L’idée c’est de recueillir et mémoriser toutes ces informations afin de les mettre à disposition des distributeurs.

Sur nos nouveaux outils, nous avons passé un cap supplémentaire car nous utilisons un bus CAN (Control Area Network), un bus de communication différent de ceux utilisés jusqu’à présent, qui est plus performant, qui permet plus d’échange de communication entre la batterie et l’outil et qui permet également de reprogrammer les outils. Alors, pour l’instant on ne le propose pas au réseau de distribution mais c’est quelque chose que l’on se garde en tête pour la suite, afin de permettre des paramétrages, des améliorations, des évolutions des produits.

Tout ce que l’on va livrer cette saison sera ‘prédisposé’ et peut-être que l’on proposera demain à nos clients qui ont acheté les premiers de faire une mise à jour. Ce sera tout à fait envisageable. Et dans une mise à jour, on peut maintenant vraiment impacter l’ergonomie, parce que désormais nous avons un écran, un menu. Donc des possibilités plus larges que ce nous avions jusqu’à présent. »

Bon à savoir : AIRION BACKPACK, le plus puissant des souffleurs dorsaux professionnels à batterie...

  • AIRION BACKPACK est le souffleur dorsal électrique le plus puissant, avec un débit d’air de 1280 m3/h et une poussée de 24 N. Ses performances répondent à des travaux d’entretien quotidien de voirie, en toute saison : tournée d’entretien en été et travaux de nettoyage intense pendant la période automnale.
  • AIRION BACKPACK propose un grand confort pendant les longues sessions de travail, grâce à de larges et épaisses bretelles et une ceinture réglable intégrée. Son pivot incliné offre une pleine liberté de mouvement de la buse, rappelant la maniabilité d’un souffleur à main.
  • Enfin, sa poignée est ajustable à la taille de l’opérateur et ses boutons sont accessibles à portée de main. Sa poignée intelligente et son large écran rétroéclairé donnent des informations de pilotage en temps réel : vitesse enclenchée, autonomie en h/min ou %, option en cours (boost, cruise control), temps de travail du chantier commencé.
  • Son design a été développé pour un rendement aéroléique optimisé de 15% et une autonomie prolongée d’une à trois heures selon la batterie utilisée, tout en étant plus silencieux que ses homologues avec 10 décibels de moins qu’un souffleur dorsal thermique, répondant ainsi au besoin d’un souffleur discret.
  • Le travail sous la pluie avec AIRION BACKPACK est également facilité grâce à son indice IP54.
  • Trois buses sont compatibles avec AIRON BACKPACK, chacune correspondant à un besoin spécifique :
    - La buse coudée pour plus de surface de travail pour les amas de feuilles importants ;
    - La buse plate coudée pour de la vitesse et de la précision pour les feuilles très humides au sol et autres résidus très incrustés, mégots, tours d’arbres grillagés ;
    - La buse plate pour un nettoyage de précision pour les feuilles, les aiguilles, les déchets à dégager sous les véhicules.

Claire LACROIX - Responsable Marketing Pellenc Green & City Technology - nous a également annoncé en avant-première que « Pellenc GCT est désormais partenaire de la Saline Royale d’Arc-et-Senans (située dans le Doubs, en Bourgogne-Franche-Comté) et ce, dans le cadre d’un projet de transformation d’un site UNESCO en un îlot de biodiversité inspiré par la ville idéale de Claude Nicolas Ledoux.

En effet, l’aménagement du 2ème demi-cercle est prévu avec la création de 10 jardins permanents, à l’image des jardins en mouvement pensés par le paysagiste Gilles Clément.

Un aménagement paysager (réalisé par Mayot et Toussaint - Paysagistes Concepteurs) se déploie sur 15 hectares : 10 parcelles de 15000 m² destinées à accueillir chaque année le Festival des jardins éphémères, comme lieu de création pour les étudiants.

Ces 10 parcelles correspondent en fait à 10 jardins pédagogiques pour les familles, sur le thème de la graine, du sol, du potager et de la biodiversité. Avec 400 arbres plantés, ce site sera donc non seulement un lieu d’expérimentation et de création pour 500 jeunes chaque année, mais aussi et surtout un espace collaboratif de formation vers une économie circulaire de recyclage et de réemploi.

En résumé, un véritable laboratoire des métiers du paysage et de la biodiversité, qui ouvrira ses portes au public en juin 2022. »

À propos du groupe PELLENC :

Le groupe PELLENC, créé en 1973 par Roger Pellenc, compte aujourd’hui parmi les leaders mondiaux d’équipements pour l’agriculture spécialisée et les espaces verts et urbains. Son développement s’est fondé sur une politique d’innovation permanente, visant à anticiper les évolutions de ses marchés et proposer à ses clients professionnels des solutions toujours plus performantes. Une stratégie qui a conduit au dépôt de 1 231 brevets et abouti à de nombreuses récompenses attestant de l’excellence des produits PELLENC.

Fort de 1 850 salariés, 19 filiales, 7 sites industriels en France et dans le monde, un technocentre R&D de 200 ingénieurs situé en France, près de 2 000 distributeurs et plus de 500 000 clients dans le monde, le groupe (290 M€ de CA en 2019) s’est imposé comme un leader international, notamment dans les secteurs de la viticulture, la viniculture, l’arboriculture et l’oléiculture.

Sa croissance l’a récemment incité à faire évoluer ses process industriels, notamment au sein de son usine de Pertuis. Une démarche qui lui a valu le label « Vitrine Industrie du Futur » et le « Prix de la Productivité » des Trophées des Usines pour son caractère innovant, son exemplarité et ses résultats dans les ateliers.

À propos de la division GCT de PELLENC :

Fort de son expérience dans les outils électroportatifs et précurseur dans l'utilisation des batteries au lithium-ion, PELLENC crée en 2008 la division Green & City Technology, pénétrant ainsi le marché de l'entretien des espaces verts et publics. Attentive au confort et à la sécurité de l'utilisateur, soucieuse de l'environnement, la division développe et commercialise des produits « Zéro émission ». Alimentés par des batteries durables, ces outils puissants, légers et silencieux offrent des solutions propres pour répondre avec efficacité aux défis de la transition énergétique.

Source : Pellenc Green & City Technology

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le mercredi, 24 mars 2021 16:19

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A propos de Secteur-Vert :

Créé en 2010, SecteurVert.com "le site 100% Jardin & Espaces Verts" est LE 1er portail d’information multimédia qui s’adresse non seulement à l'ensemble des professionnels du jardin, du paysage et de la distribution mais aussi à tous les consommateurs ! Une offre éditoriale à 360° unique, complète et originale à la fois pour les :
Utilisateurs Professionnels,
• Distributeurs et Revendeurs,
Jardiniers Amateurs.

 

 

 

5 Sites Web Secteur-Vert !

Vous êtes un utilisateur professionnel du paysage, un distributeur spécialisé jardin-motoculture ou bien un simple particulier passionné de jardinage ?

Les Nouveaux Tweets...

ASPEN FRANCE : Découvrez l’Aspen D, un nouveau carburant Diesel fabriqué à base de végétaux, présenté par Didier LE… https://t.co/kZMLCb54Qx
KÄRCHER FRANCE : TLA4, la Lance Télescopique Haute Pression pour nettoyer les traces de saleté jusqu’à 5 mètres de… https://t.co/vE3upLBMmQ
Tribune Libre accordée à Luc Blanchet, Président- et Eric Bouchet, Directeur Général de BOTANIC® qui devient Sociét… https://t.co/FVHvYTNucB
CAILLARD : Thomas PESQUET fera pousser dans l’ISS quelques semences d’Œillet d'Inde double nain varié lors de la Mi… https://t.co/FqvygB6zfx
Follow Secteur Vert on Twitter

Sur notre page Facebook...

Création site internet agence web paris Formation en alternance Commerce de gros desherbant selectif gazon