Login to your account

Username *
Password *
Remember Me

RADTECH EUROPE : Découvrez la technologie des revêtements de sols -bois et béton- à durcissement par rayons ultraviolets appliqués sur place, par David Helsby, président de RadTech Europe, Stefan Smeets & Jo Ann Arceneaux (Allnex)

thumb_David-Helsby-President-RadTL'industrie du traitement du bois a fait bon accueil à la technologie de durcissement par exposition aux rayons ultraviolets, y voyant à l'origine une manière de gagner en productivité tout en améliorant les performances. Depuis plus récemment, elle y trouve aussi un moyen d'économiser l'énergie et de se conformer aux réglementations en matière d'environnement. Au début, toutes les applications étaient basées sur des produits polymérisables sous UV, 100 % secs, destinés essentiellement à revêtir des panneaux plans à l'aide d'une vernisseuse à cylindre.

Pendant les années 1990, des dispersions aqueuses de polyuréthanes réticulables par UV (UV-PUD) ont été développées, et la première application industrielle en a été les revêtements de sols en PVC. La souplesse de ces couches de finition, leur pouvoir d'adhésion et leur résistance aux taches ont valu à cette technique de remporter un vif succès. La faible viscosité de ces dispersions et leur très basse teneur en composés organiques volatils (COV) les ont également rendues très intéressantes pour des applications sur le bois, que ce soit par pistolage, en machine à rideau ou sous vide.

Jusqu'il y a peu toutefois, les produits de revêtement de sols en bois, appliqués sur place, demandaient encore une méthode de durcissement conventionnelle. Les produits à base de polyuréthanes constituent le principal type de couches de finition de sols appliquées sur place. Les vernis de conversion, les huiles et les cires en font également partie. Il existe aujourd'hui plusieurs produits de revêtement de sols en bois polymérisables par UV, à différents stades du développement commercial, aussi bien à 100 % de matières sèches qu'en solution aqueuse.

Les produits de finition UV sont de plus en plus employés dans l'industrie des carrelages, pour des raisons de performances similaires à celles du secteur du traitement du bois. Tous les produits de revêtement pour sols en béton conventionnels sont des systèmes multicomposants, les plus courants étant les bicomposants époxy/amine et uréthane (isocyanate/polyol). Ces produits à base d'époxides et d'uréthanes demandent plus d'une journée de séchage avant la remise en service.

Parmi les systèmes à durcissement plus rapide, on trouve les résines polyaspartiques et les produits à base de méthacrylate de méthyle, qui permettent un retour à la normale en quelques heures plutôt qu'en jours. La durée de conservation après ouverture de ces systèmes à durcissement accéléré est toutefois assez peu compatible avec le temps d'ouverture nécessaire à une application correcte, ce qui se traduit par un gaspillage de produits, des défauts d'apparence et une dégradation des performances.

Le taux de polymérisation des systèmes multicomposants est aussi limité par la température, ce qui les rend souvent inacceptables pour les usages finaux réfrigérés ou une application par temps froid. Les autres inconvénients des produits de revêtement de sols en béton conventionnels sont leur forte teneur en substances organiques volatiles et leur odeur, ainsi que leurs médiocres performances en termes de durabilité extérieure, de facilité de nettoyage et de résistance à l'abrasion. Les produits de finition à durcissement par UV pour sols en béton peuvent remédier à beaucoup de ces défauts.

Séchage UV, de l'usine à l'application sur le terrain

L'application et le séchage d'une couche de finition constituent un processus bien contrôlé en usine. Le déplacement de ce processus sur le terrain introduit de nombreuses variables non maîtrisées, qui impliquent la nécessité d'un procédé d'application et de durcissement robuste.

Les variations du subjectile sont plus courantes sur le terrain, la composition du sol, son traitement de surface, sa rugosité, sa porosité et son éventuelle contamination représentant autant de défis potentiels. Le substrat est aussi plus grand que le dispositif de séchage UV (contrairement à la situation en usine).

Les fuites d'UV sur les côtés de la sécheuse peuvent provoquer un durcissement prématuré du produit sur les bords de la bande exposée. L'apparence de surface dans cette zone peut s'en trouver affectée. Il convient également de veiller à ce que toutes les zones soient séchées intégralement. Le fabricant du produit fournit généralement les critères de chevauchement pour la sécheuse UV afin d'aider à obtenir un durcissement complet.

Les produits de revêtement de sol à durcissement par UV, appliqués sur place, le sont, comme les conventionnels, au rouleau ou à l'aide d'un applicateur en T. Cette méthode d'application peut entraîner des variations d'épaisseur dans la couche de revêtement.

Enfin, la sécheuse UV est mobile et se déplace au-dessus du subjectile. La distance entre la machine et le substrat, de même que sa vitesse de déplacement, peuvent aussi varier au cours du processus de polymérisation par UV. L'équipement utilisé pour les applications sur le terrain a fait l'objet de multiples modifications et améliorations, destinées à résoudre les problèmes de sécurité et de reproductibilité du procédé. On attend toutefois en général de la formulation du produit de finition qu'elle soit suffisamment robuste pour permettre de relever tous ces défis.

Produits de revêtement UV aqueux pour sols en bois, appliqués sur place

Les systèmes UV aqueux sont préférables pour le traitement in situ de revêtement de sols en bois, étant donné que les produits pour bois conventionnels sont pour la plupart à base d'eau. La même méthode d'application peut être utilisée, avec les mêmes temps de séchage et procédures de ponçage. En plus d'être similaire aux traitements pour bois conventionnels, le produit de finition UV aqueux pour sol en bois sèche sans coller au toucher, ce qui rend possible un ponçage rapide pour l'application de la couche suivante.

Après la dernière couche, le processus de séchage UV laisse un revêtement totalement durci, qui peut être remis en service immédiatement. Ces propriétés permettent de traiter un sol sur la journée, évitent beaucoup de défauts de post-traitement pour le sous-traitant et limitent la durée d'indisponibilité du local pour le propriétaire du sol.

Produits de revêtement UV pour sols en béton, appliqués sur place

Les produits de finition pour béton peuvent être appliqué sur des sols exposés à des conditions variées et parfois rudes, comme des éclaboussures de chimies corrosives dans une usine, un bris de pot de verre dans une épicerie, le passage intensif de poussettes dans les grandes surfaces, ou le contact avec des pneus chauds dans les garages et les entrepôts.

Même dans ces conditions, le revêtement de sol est censé conserver une belle apparence et de bonnes performances. Idéalement, la couche de finition ne devrait pas non plus jaunir pendant le séchage ou au fil de l'utilisation. Ces propriétés sont nécessaires pour les produits de traitement des sols en béton aussi bien transparents que pigmentés. La résistance aux pneus chauds est importante dans les garages et les entrepôts.

En effet, les peintures qui ne présentent pas cette propriété finissent par ramollir sous l'effet conjugué de la chaleur et de l'eau qui s'écoule des pneumatiques des voitures ou des engins de manutention. Après quoi, sous la pression du poids du véhicule, les plastifiants du pneu le font coller au sol. Il en résulte un arrachement de la couche de revêtement et/ou des marques noires de caoutchouc sur le sol.

Les couches de revêtement présentant une densité de réticulation supérieure tendent à mieux se comporter dans ce type d'applications que celles qui sont moins réticulées. Les tests ont démontré que le pneu ne colle pas au sol, et que les traces peuvent s'enlever facilement. Le pneu sec ne laisse pas de marque au sol.

Effet de fermeture éclair dans les produits de revêtements UV pour sols en béton, appliqués sur place

L'un des inconvénients des peintures UV pour sols en béton, appliquées sur place, est un défaut d'aspect appelé « zippering », ou effet de fermeture éclair. Ce phénomène est dû aux fuites de lumière ultraviolette sur les côtés de la sécheuse UV, et au différentiel de retrait, en surface et en profondeur, du produit de revêtement à durcissement UV.

La lumière UV qui déborde latéralement de la sécheuse peut provoquer un durcissement prématuré du produit sur les bords de la bande exposée. Lorsque la sécheuse passe ensuite sur cette zone pour finir de la durcir, les différences de retrait, en surface et en profondeur de la couche de revêtement, provoquent la formation de ce qui ressemble à une fermeture éclair.

Plusieurs approches permettent de diminuer ou d'éviter ce phénomène. Le choix de l'équipement est essentiel, et il important de tester le produit de revêtement avec l'appareillage qui sera utilisé sur le terrain. Les fabricants ont apporté des perfectionnements récents à leur matériel, notamment en installant des écrans souples destinés à bloquer les fuites de lumière. Des améliorations exclusives au niveau de la conception des lampes ont également été proposées, avec un gain avéré de performances.

Les propriétés du produit de revêtement, telles que l'épaisseur, la viscosité et le retrait, ont également une influence sur l'effet de fermeture éclair, et elles doivent être contrôlées. Le choix des monomères, oligomères, photoinitiateurs et additifs a une incidence sur les propriétés du revêtement et devrait aussi être contrôlé. La situation est plus complexe encore avec les systèmes pigmentés, car le choix du photoinitiateur dépend de l'absorbance des pigments dans le domaine ultraviolet.

Le mélange de photoinitiateurs joue un rôle majeur dans l'élimination de l'effet de fermeture éclair. D'autres considérations que l'effet de fermeture éclair doivent toutefois être prises en compte pour la conception du mélange de photoinitiateurs. Les autres paramètres de performances influencés par le choix des photoinitiateurs sont la superficie de polymérisation (pour éviter les marques des roulettes), la profondeur de polymérisation (pour l'adéquation entre adhérence et performances), le nombre de fois qu'un chevauchement peut se produire sans affecter l'adhérence intercouches, et la durée de conservation après ouverture du produit de revêtement non polymérisé.

Une approche totalement différente consiste à recourir à une texturation pour masquer/éviter les effets de fermeture éclair. Des charges, particules, etc., transparentes à la lumière UV, peuvent être ajoutées au produit de revêtement pour produire une surface texturée, dans laquelle l'effet de fermeture éclair n'est pas visible. L'oxyde d'aluminium et le sable sont deux exemples de charges utilisables. Ces charges peuvent aussi servir à ajuster le coefficient de frottement du revêtement.

« L'utilisation commerciale des revêtements de sol en béton à durcissement UV, applicables sur place, continue de se généraliser, même si elle a été ralentie par quelques défauts de performances », dit David Helsby. « Des développements récents au niveau des produits et des formulations ont toutefois permis de combler certaines des insuffisances des produits de revêtement de sols en bois et en béton. Le congrès bisannuel de RadTech est la plate-forme idéale pour en apprendre davantage sur les solutions innovantes rendues possibles par la polymérisation par irradiation UV et EB, et ce pour un nombre encore accru d'applications et de marchés industriels. »

À propos de RadTech

RadTech Europe (RTE), association créée en 1988 à Bâle (Suisse), et basée à La Haye (Pays-Bas), promeut l'usage et le développement des technologies de polymérisation par rayonnement ultraviolet (UV) et faisceau d'électrons (EB) pour les encres, vernis et adhésifs, dans un grand nombre de segments industriels tels que ceux des peintures, de l'impression et de l'emballage, et de l'électronique, en plus d'une kyrielle de nouvelles applications émergentes. RTE ouvre l'accès à ses membres à une plate-forme collaborative, axée sur le transfert de connaissances dans le cadre d'événements didactiques et de réseautage, et défend leurs intérêts en tant qu'organisme représentatif auprès des parties prenantes.

Source : RadTech Europe

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le samedi, 06 janvier 2018 21:47

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A propos de Secteur-Vert :

Créé en 2010, SecteurVert.com "le site 100% Jardin & Espaces Verts" est LE 1er portail d’information multimédia qui s’adresse non seulement à l'ensemble des professionnels du jardin, du paysage et de la distribution mais aussi à tous les consommateurs ! Une offre éditoriale à 360° unique, complète et originale à la fois pour les :
Utilisateurs Professionnels,
• Distributeurs et Revendeurs,
Jardiniers Amateurs.

 

 

 

5 Sites Web Secteur-Vert !

Vous êtes un utilisateur professionnel du paysage, un distributeur spécialisé jardin-motoculture ou bien un simple particulier passionné de jardinage ?

Les Nouveaux Tweets...

OKI EUROPE : Lancement avec The Design Hub, optimisé par Shoppa, d’un logiciel de création de signalétique professi… https://t.co/wGZYjNSzFe
UNEP / HORTIS : 9ème Enquête de l’Observatoire des villes vertes sur l'artificialisation des sols dans le cadre du… https://t.co/KevZaYagHX
Tribune Libre accordée à Benoît GRUNEMWALD, Expert en Cyber sécurité, ESET France : « Des pirates divulguent des do… https://t.co/8pntvK7sZF
Tribune Libre accordée à Nathaniel SPOHN, General Manager EMEA chez FIVETRAN : « Allez-vous gaspiller vos investiss… https://t.co/iTENtdFEAM
Follow Secteur Vert on Twitter

Sur notre page Facebook...

Création site internet agence web paris Formation en alternance Commerce de gros desherbant selectif gazon