Login to your account

Username *
Password *
Remember Me

STIHL : Interview de Pierre Puybaret, LE triple Champion de France des Stihl®Timbersports® Series à propos du Champions Trophy International qui se déroule pour la première fois en France, le 26 mai 2018 à Marseille

Pierre Puybaret, LE triple Champion de France des Stihl®Timbersports® Series Pierre Puybaret, LE triple Champion de France des Stihl®Timbersports® Series ©2018 SecteurVert.com
Pierre Puybaret, LE triple Champion de France des Stihl®Timbersports® Series ©2018 SecteurVert.com

Il y quelques jours à peine, nous avons eu la chance de rencontrer Pierre Puybaret, LE triple Champion de France des Stihl®Timbersports®. Malgré un planning chargé, en raison des derniers préparatifs en vue du démarrage de la saison des compétitions, Pierre Puybaret à accepté de nous accorder cette interview en avant-première ! Pierre Puybaret, il est important de le préciser, n’est pas un sportif professionnel ; mais il est, en revanche, un immense athlète qui s’impose, jour après jour, une programme particulièrement rigoureux dans le cadre de ses entraînements. Toujours modeste, Pierre Puybaret est toutefois un véritable sportif de l’extrême ! Pour preuve, doué dans toutes les disciplines, il détient à ce jour pas moins de 5 records de France : Standing Block Chop, Single Buck, Stock Saw, Hot Saw et Underhand Chop ! Et Pierre Puybaret, qui est un compétiteur dans l’âme, représentera la France aux Champions Trophy 2018, cette compétition spectaculaire où s’affrontent les 12 meilleurs athlètes du monde. Car le Champions Trophy est une compétition de très haut niveau. Cette année, le 26 mai 2018 très précisément, le Champions Trophy International, se déroulera pour la première fois en France, à Marseille ! Un évènement exceptionnel, qui se regarde aussi en famille, à ne rater sous aucun prétexte ! 

Mais d’où viennent les Timbersports ?

Savez-vous qu’à l’origine du terme Timbersports, il y a le mot Timber ? En effet, « Timber » signifie « bois » en anglais, lorsqu’il désigne du bois coupé destiné à la construction. C’est également une interjection qui peut se traduire par « attention ! », utilisée par les bûcherons pour prévenir leurs collègues de la chute imminente d’un arbre en cours d’abattage. En fait, tout commence en 1985 lorsque l’entreprise Stihl aux États-Unis crée les Stihl® Timbersports® Series. Ces épreuves puisent leurs racines au Canada, aux Etats-Unis, en Australie et en Nouvelle Zélande, quand les travailleurs forestiers organisaient leurs propres concours pour départager les meilleurs dans le maniement de la scie et de la hache. Et puis, en 2001, ces compétitions traversent l’Atlantique pour s’installer en Europe, et rapidement en France, avec une première édition en 2003. Désormais les Stihl Timbersports® Series sont de véritables épreuves de bûcheronnage sportif comprenant plusieurs disciplines.

Les Timbersports® en chiffres

- 2 000 athlètes participent aux Timbersports® dans le monde ;
- 20 pays de 4 continents (Europe, Amérique, Océanie et Asie) organisent leur championnat national ;
- 11 000 spectateurs ont assisté aux Championnats du Monde à Lillehammer en 2017 ;
- PLUS DE 100 athlètes issus de 22 pays ont tenté de décrocher le titre de Champion du Monde ;
- 32 athlètes pour 1 titre de champion de France en 2018 à Guéret ;
- 6 disciplines en compétition pour départager les sportifs.

Les records de France à battre

- 19.76 secondes pour abattre un arbre à la hache ou le sectionner aux épreuves de Standing Block Chop (Pierre Puybaret) ;
- 11.50 secondes pour couper un disque de bois au Single Buck (Pierre Puybaret) ;
- 10.21 secondes pour scier 2 disques à l’épreuve de STIHL Stock Saw (Pierre Puybaret) ;
- 6.32 secondes pour tronçonner 3 disques à l’épreuve de Hot Saw (Pierre Puybaret) ;;
- 45.77 secondes pour aller couper la bûche en haut du tronc de Springboard (Gilles Giguet)
- 16.79 secondes pour couper une bille de 30 cm de diamètre à l’épreuve d’Underhand (Pierre Puybaret).

Des compétitions ancestrales trop stihlées

Les Stihl Timbersports® Series sont des épreuves de bûcheronnage sportif comprenant plusieurs disciplines. Elles puisent leurs racines au Canada, aux Etats-Unis, en Australie et en Nouvelle Zélande, lorsque les travailleurs forestiers organisaient leurs propres concours pour départager les meilleurs dans le maniement de la scie et de la hache. Avec le temps, ces concours se sont transformés en compétitions sportives calibrées, qui nécessitent une technique et une condition physique hors pair, mêlant force, rapidité et précision. C’est en 1985 aux Etats-Unis que cette pratique est devenue un sport extrême codifié. Aujourd’hui, il est pratiqué au niveau national et international par des athlètes à part entière, qui se défient dans des épreuves à la hache, à la scie et à la tronçonneuse.

Evolution de l’entreprise Stihl

L’histoire commence en Allemagne en 1926, lorsqu’Andreas STIHL, ingénieur de son état, crée à Stuttgart la A. STIHL Maschinenfabrik, qui fabrique alors des foyers de précombustion pour des chaudières à vapeur et des machines à laver. En 1929, il décide d’explorer une autre branche et présente une tronçonneuse à moteur à essence manipulable à 2 personnes. Puis, en 1959, il met au point la première tronçonneuse d’abattage pour un seul utilisateur, la fameuse Contra. Tout le monde est scié ! En 1985, l’entreprise Stihl aux États-Unis crée les STIHL® TIMBERSPORTS® SERIES. En 2001, ces compétitions traversent l’Atlantique pour s’installer en Europe, et rapidement en France avec une première édition en 2003.

3 épreuves à la hache !

UNDERHAND CHOP (OU HACHE À L’HORIZONTALE) : Le sportif se place sur la bille de bois d’un diamètre de 32 cm qu’il doit couper à la hache. La règle veut qu’il commence d’un côté et se retourne à mi-parcours. Ce geste doit être parfaitement maîtrisé et coordonné. Record de France détenu par Pierre Puybaret en 16’’79 !

STANDING BLOCK CHOP (OU HACHE À LA VERTICALE) : Cette discipline simule l’abattage d’un arbre à la hache. La bille de bois, d’un diamètre de 30 cm, est fixée verticalement. Le sportif attaque d’un côté et tourne pour finir obligatoirement sur la deuxième face. Cette discipline demande de la précision et un ‘swing’ puissant. Record de France détenu par Pierre Puybaret en 19’’76 !

SPRINGBOARD : Cette discipline fait référence à une époque où les bûcherons escaladaient des racines de parfois plusieurs mètres de haut et utilisaient leurs «springboards» (tremplins) pour atteindre les parties hautes du tronc, plus faciles à abattre que les racines plus larges et plus dures. Il s’agit de placer deux petits tremplins appelés springboards dans un tronc ancré verticalement et d’abattre une bille de bois (diamètre de 27 cm) placée au sommet. Après le coup d’envoi, le sportif pratique une première entaille («pocket») d’environ 10 cm de profondeur dans le tronc à hauteur d’épaule. Il y place la pointe de son premier tremplin. Il grimpe alors sur le premier tremplin et pratique de là une seconde entaille dans le tronc. Il y place la pointe du second tremplin à une hauteur d’environ 2 mètres et y grimpe. Il peut alors commencer à trancher la bille de bois fixée sur le sommet du tronc. Ici aussi, la bille de bois doit être tranchée par les deux flancs, sous peine de disqualification. Gilles Giguet, détenteur du record d’Europe dans cette discipline, nous livre ses secrets de réussite : précision, équilibre et rapidité, qui font de cette épreuve une des plus spectaculaires. Record de France détenu par Gilles Giguet en 45’’77 !

3 épreuves à la scie !

SINGLE BUCK (OU PASSE-PARTOUT) : C’est à l’aide d’une scie passe-partout de près de 2 mètres que le sportif découpe un disque – appelé cookie dans le jargon - dans une bille de bois d’un diamètre de 46 cm. C’est le rythme et la puissance de l’athlète, mais aussi sa technique qui feront la différence. Record de France détenu par Pierre Puybaret en 11’’50 !

STOCK SAW (OU TRONÇONNEUSE DE SÉRIE) : Il s’agit de scier deux disques (ou cookies) à l’aide d’une tronçonneuse absolument identique à celles disponibles dans le commerce. Les deux disques doivent être complets, et la tronçonneuse ne doit pas ‘mordre’ la marque placée à 10 cm du bord. Le diamètre du bois est de 40 cm et les deux coupes doivent être réalisées dans l’ordre suivant : la première en descendant, la deuxième en montant. Record de France détenu par Pierre Puybaret en 10’’21 !

HOT SAW (OU TRONÇONNEUSE DE COMPÉTITION) : Ces « Formule 1 » de la tronçonneuse ne se trouvent pas dans le commerce. Elles sont préparées spécifiquement pour les compétitions Timbersports®. Avec un poids de près de 30 kg, une puissance avoisinant les 80 chevaux et une vitesse de chaîne de 250 km/h, pas question de les laisser entre toutes les mains. L’épreuve consiste à scier 3 disques complets dans un billot de 46 cm de diamètre, en respectant une marque placée à 15 cm. Record de France détenu par Pierre Puybaret en 6’’32 !

En 2017, l’équipe de France était composée de six athlètes : Pierre Puybaret, Alexandre Meurisse, Sébastien Masnada, Cyril Marchal, Elie Paggin et Roger Gehin. Parmi ces professionnels, tous issus de la filière bois, Pierre Puybaret, champion de France 2014, 2015 et 2017, est l’exception qui confirme la règle, puisqu’il est mécanicien hydraulique de métier. Originaires de différentes régions de France, les athlètes s’entraînent chacun de leur côté et se retrouvent dès que leur emploi du temps le leur permet pour des démonstrations lors de shows ou de salons.

L’entraînement s’intensifie à l’approche de la saison des compétitions, de mai à septembre pour les championnats de France. Côté préparation physique, du foncier et du renforcement musculaire, de la pratique pour améliorer la technique, et même, qui l’eut cru, « de l’analyse de vidéos pour s’améliorer sans cesse et apprendre des meilleurs », confie Pierre Puybaret, rompu à l’exercice par son expérience de rugbyman. D’une même voix, tous s’accordent à dire que les qualités requises pour exceller dans ces épreuves sont force, technique, précision et mental d’acier. Assurément, ils sont du bois dont on fait les champions et n’ont rien à envier aux athlètes de haut niveau, plus habitués à être sous le feu des projecteurs.

Les entraînements : C’est à Champagnole, au cœur du Jura, à 40 minutes de Lons-le-Saunier, que s’entraînent ces champions français certains week-ends.

Le palmarès 2017 : Pour sa trente-deuxième édition, la finale du championnat du Monde 2017, réunissant l’élite internationale du bûcheronnage, s’est déroulée l’automne dernier à Lillehammer en Norvège. Plus d’une centaine de concurrents issus de 20 pays différents s’affrontaient devant un public enthousiasmé.

A cette occasion, Pierre Puybaret, notre champion de France s’est glissé à la 6ème place du classement général dans les épreuves individuelles, avec une deuxième place à l’épreuve de Hot Saw (tronçonneuse de compétition), devant le Néozélandais Jason Wynyard, la légende aux 13 titres mondiaux, remportant un quatorzième titre au terme de cette compétition. Brad De Losa (Australia), et Mitch Hewitt (Canada) se sont classés respectivement 2ème et 3ème au classement général.

Le champions Trophy est la plus terrible des compétitions des STIHL®TIMBERSPORTS®SERIES. Douze athlètes parmi les tout meilleurs du monde se battent dans des duels d’homme à homme... avec un seul but, être plus rapide que le concurrent. Il s’agit d’enchaîner 4 disciplines sans aucune interruption : La stock saw (ou tronçonneuse de série), le Underhand Chop (ou hache à l’horizontale), le single buck (ou passe partout) et pour finir le standing Block Chop, ou hache à la verticale. Un véritable défi physique, et celui qui perd son duel est éliminé.

Championnat de France :

- Première manche de qualification le 23 juin à Saint-Bonnet-de-Joux (Saône et Loire), à l’occasion du salon Euroforest ;
- Deuxième manche de qualification le 29 juillet à Sainte-Marie-aux-Mines (Haut-Rhin), à l’occasion de la 40ème édition de la Fête du Bois ;
- Finale le 9 septembre à Guéret (Creuse), dans le cadre du festival « Forêt Follies ».

Et aussi…

- Champions Trophy International, le 26 mai 2018 à Marseille – pour la première fois en France. C’est Pierre Puybaret qui représentera la France dans cette compétition de prestige où s’affrontent les 12 meilleurs athlètes du monde;
- Championnat du Monde Rookies, le 26 mai 2018 à Marseille avec les 8 meilleurs jeunes de moins de 25 ans et Lucas Schott qui représentera la France;
- Trophée des Champions (France), le 3 juin 2018 à Bourg d’Oisans Une toute première édition qui permettra de sélectionner les 2 représentants français pour le Champions Trophy 2019;
- Rookie Cup le 2 Juin 2018 à Bourg d’Oisans (Isère);
- Rookie Cup Européenne le 30 juin 2018 à Schirrhein (Bas-Rhin);
- Rookie Cup Européenne le 8 septembre 2018 à Guéret (Creuse) championnats du monde les 19 et 20 octobre 2018 à Liverpool Plus de 100 participants issus de 22 pays s’affrontent durant 2 jours de compétition intensive. La France est représentée par son champion national et une équipe de relais lors d’épreuves individuelles et par équipe.

A propos des 4 champions Timbersports ®

PIERRE PUYBARET, athlète et capitaine de l’équipe de France

Ce mécanicien hydraulique de 31 ans, originaire de Mallemort près de Brive la Gaillarde, découvre les compétitions de coupe sportive en 2010. Depuis, c’est en bûchant qu’il a tracé son chemin, jusqu’à devenir une figure incontournable des Timbersports ®, décrochant le titre de champion de France 2014, 2015 et 2017. Il aborde ce championnat 2018 avec sérénité, d’autant qu’il détient aujourd’hui les records français dans 5 des 6 disciplines : Hot Saw (tronçonneuse de compétition), Stock Saw (tronçonneuse de série), Standing Block Chop (hache à la verticale), Underhand Chop (hache à l’horizontale) et Single Buck (scie passe-partout).

Désormais Isérois d’adoption, il vit à Bourg d’Oisans, c’est dans les montagnes alentour qu’il peaufine sa préparation physique, ponctuée de séances de ski de randonnée, de course à pied et de pratique pour améliorer sa technique et atteindre le geste parfait. Il compte même s’entourer d’un coach pour optimiser cette phase de préparation. Son épreuve de prédilection ? La scie passe-partout (scie de près de 2 mètres de long redoutablement aiguisée).

Son palmarès aux championnats du monde Stihl Timbersports® :

- 2017 : 6ème à Lillehammer;
- 2015 : Il se hisse au Top 5 mondial et en profite pour signer la meilleure performance historique française des championnats du monde, établissant, dans le même temps, un nouveau record de France dans la discipline de la hache verticale (Standing Block) !

ALEXANDRE MEURISSE, le spingboarder !

Trente ans en 2018 pour ce Bourguignon explosif, qui compense un gabarit plus fin que d’autres compétiteurs par une hargne et une envie de gagner hors du commun. Spécialiste à la base des épreuves dites de précision - il a été champion du monde junior d’abattage - il s’est montré très rapidement à son aise dans les compétitions Timbersports ® et fut même meilleur jeune talent 2013. Bien décidé à ne pas rester un éternel jeune espoir, il a continué sur sa lancée et fait désormais partie des meilleurs compétiteurs français.

D’ailleurs, avec d’autres passionnés comme lui, il a créé le club des « Bûcherons des plaines de Bourgogne », qui a élu domicile... au fond de son jardin, à Gurgy, tout près d’Auxerre. La semaine, il travaille dans une scierie et le week-end est consacré aux entraînements. Une préparation physique composée de VTT, course à pied, de musculation et de technique, pour ne rien laisser au hasard.

Son épreuve de prédilection ? Le springboard, car il y a beaucoup d’adrénaline et d’explosivité ; un véritable sport-spectacle. Si le record mondial de 35 secondes est détenu par un Canadien, son meilleur temps de 53 secondes est plus qu’honorable.

Son palmarès sur le circuit Timbersports® :

- 2017 : 2ème au championnat de France ;
- 2016 : entre au Pôle France (8 meilleurs Français) ;
- 2013 : meilleur jeune des Stihl Timbersports® ;
- 2006 : champion du monde Junior en tronçonneuse précision.

LOIC VOINSON, graine de champion !

A 19 ans, et après avoir découvert ce sport il y a à peine 3 ans, Loïc affiche déjà un beau palmarès. Originaire de Sainte-Croixaux-Mines en Alsace, il s’est fait remarquer en 2016 en remportant 2 titres en Rookie Cup (compétition réservée aux moins de 25 ans) ; le premier dans les Vosges en juin et le deuxième à Avignon au mois d’août. Issu d’une famille où, depuis 4 générations, les hommes sont bûcherons, il a suivi le même chemin en passant un bac pro « forêt », obtenu l’année dernière.

Depuis, il travaille comme bûcheron communal à Sélestat, toujours en Alsace. Il est membre du club « Lumberjack » de Sainte Croix aux Mines, où il s’entraîne avec d’autres passionnés 2 samedis par mois, ce qui ne l’empêche pas de taper du billon de bois tous les 2 jours chez lui, car pour faire partie des meilleurs, il ne suffit pas de taper fort, il faut maîtriser la technique.

Dès l’arrivée des beaux jours, il complète son entraînement avec de la course à pied 2 fois par semaine. En juillet 2017, il se classe deuxième de sa catégorie aux Contamines-Montjoie, au pied du Mont-Blanc. Son épreuve de prédilection ? La hache à la verticale, qui simule l’abattage d’un arbre en se positionnant d’un côté, puis de l’autre du tronc.

Ses objectifs ? Gagner en rapidité pour obtenir un bon chrono et se classer parmi les meilleurs mondiaux de sa catégorie et se qualifier pour le championnat du monde Rookie 2019. Il sera là pour encourager ses collègues « séniors », lors de la 2ème manche de qualification qui se déroulera à Sainte-Marie-aux-Mines le 29 juillet.

LUCAS SCHOTT, la tête et les bras !

Lucas, 20 ans, est étudiant en troisième année de licence informatique à Strasbourg, qu’il envisage de poursuivre avec un Master en intelligence artificielle. Malgré cela, il trouve le temps de s’entraîner avec son « mentor» Elie Paggin, au Cercle Sant Nicolas de Schirrhein, d’où est originaire sa famille. Rien ne prédestinait Lucas à se lancer dans le bûcheronnage de compétition, si ce n’est ses origines et l’histoire de son village, liée depuis toujours au bûcheronnage. Une hache figure d’ailleurs sur le blason de la ville. En 1982, le grand-père de Lucas décide de créer une compétition de bûcheronnage pour perpétuer la tradition (la commune comptait 240 bûcherons après-guerre).

Ainsi, chaque été, le premier week-end de juillet, le petit village devient le lieu de rendez-vous des meilleurs bûcherons européens, de quoi faire naître des vocations. Aussi, à l’âge de 16 ans, il décide de mettre la main à la hache, par curiosité. Il y prend goût et intègre rapidement les compétitions timbersports dans la catégorie « Rookie », réservée aux moins de 25 ans. Il trouve le temps de s’entraîner deux fois par semaine avec ses collègues du club de Schirrhein, en plus de la musculation et la course à pied, qu’il pratique régulièrement.

Son activité de prédilection ? La hache verticale. Il a participé aux compétitions Rookie Cup à Munster en 2016 et en Bretagne et aux Contamines-Montjoie en 2017. En 2018, il sera le représentant français au Championnat du monde rookie qui se tiendra à Marseille le 26 mai, et il mettra toute son énergie pour montrer de quel bois il se chauffe !

Bon à savoir :

- Le choix du bois utilisé lors des épreuves, le plus souvent du peuplier car il repousse vite, ne doit rien au hasard. En effet, de nombreux critères doivent être respectés, parmi lesquels la taille et le diamètre du tronc, la provenance, les conditions de stockage ou le degré d’humidité. C’est en quelque sorte un « tronc commun », pour tous les compétiteurs, afin que tous s’affrontent dans les mêmes conditions.

- STIHL et l’environnement : STIHL a réussi à résoudre l’apparente contradiction d’être le premier fabricant au monde de tronçonneuses, tout en protégeant les ressources naturelles en général, et la forêt tropicale en particulier. En effet, l’entreprise s’engage pour l’environnement en contribuant activement à la protection et à l’amélioration de la gestion des forêts dans le monde entier.

- Quelques projets soutenus par STIHL : Soutien de la Tropical Forest Foundation - Parrainage de la construction d’une pépinière-mère en Afrique - Création de la réserve forestière Pro-Mata au Brésil - Parrainage de l’International Union of Forest Research Organizations - Création en 1986 de la fondation EVA MAYR-STIHL qui vient en aide aux personnes en difficulté et s’engage dans la protection des forêts et des animaux.

Plus d’informations sur le site : Stihl Timbersports

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le lundi, 07 mai 2018 19:45

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A propos de Secteur-Vert :

Créé en 2010, SecteurVert.com "le site 100% Jardin & Espaces Verts" est LE 1er portail d’information multimédia qui s’adresse non seulement à l'ensemble des professionnels du jardin, du paysage et de la distribution mais aussi à tous les consommateurs ! Une offre éditoriale à 360° unique, complète et originale à la fois pour les :
Utilisateurs Professionnels,
• Distributeurs et Revendeurs,
Jardiniers Amateurs.

 

 

 

5 Sites Web Secteur-Vert !

Vous êtes un utilisateur professionnel du paysage, un distributeur spécialisé jardin-motoculture ou bien un simple particulier passionné de jardinage ?

Les Nouveaux Tweets...

https://t.co/czHUABrJFt... https://t.co/Q4fM4n3PRk
https://t.co/g3lXwlQ2tX Wiedenmann a fait le choix d’accompagner la SUPER 500 de sa grande sœur la SUPER 600 ! Cet… https://t.co/Ru0d3jyvdQ
https://www.secte... https://t.co/g3lXwlQ2tX
https://t.co/67lFwkBpIl https://t.co/gEfMPW5162
Follow Secteur Vert on Twitter
Création site internet agence web paris Formation en alternance Commerce de gros