Login to your account

Username *
Password *
Remember Me

HUSQVARNA FRANCE : Interview de Frédéric BIGOT Directeur National des Ventes « Pro » à propos des saisons 2020 et 2021

HUSQVARNA FRANCE : Frédéric BIGOT Directeur National des Ventes « Pro » HUSQVARNA FRANCE : Frédéric BIGOT Directeur National des Ventes « Pro » ©2022 SecteurVert.com

Scoop SecteurVert.com ! 2020 et 2021 ont été deux années atypiques -voire exceptionnelles, à de nombreux égards- en particulier pour le secteur du jardin et des espaces verts. Et c’est dans ce contexte très particulier de la COVID que Frédéric BIGOT Directeur National des Ventes « Pro » d’HUSQVARNA France, a accepté notre interview afin de s’exprimer directement sur sa marque, ses nouveaux produits et les perspectives du marché pour les prochaines saisons…

SecteurVert.com : Frédéric Bigot, Bonjour, vous êtes Directeur National des Ventes ‘Professionnelles’ chez Husqvarna. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que 2020 et 2021 ont été, pour votre activité, des années exceptionnelles, n'est-ce pas ?

Frédéric BIGOT : En effet, 2021, année de lancement notamment du produit qui s'appelle Epos, qui est un système qui a permis de changer la capacité de pouvoir mettre en place un robot, tout simplement grâce au satellite. Aujourd'hui, ça nous permet de délimiter une zone de tonte de façon très simple et efficace avec ce satellite. Et en 2020, nous avons lancé donc ce système Epos qui a été également développé en 2021. C'est un succès à l'heure actuelle puisque ça permet aux municipalités, aux golfs et également aux complexes sportifs de simplifier leurs approches et leurs mises en place du robot. Grâce, notamment, à ce système, on a pu développer notre marché sur la partie robot ‘professionnel’ et on va continuer en 2022, notamment avec Ceora™.

SecteurVert.com : Ceora™ c'est un tout nouveau concept, n'est-ce pas ? Car quand on regarde ce robot de tonte, ça nous fait tout de suite penser à un petit rider avec un plateau de coupe qui se relève à l'avant. Mais pas uniquement un plateau de coupe parce que ce sera peut-être à l'avenir un porte-outil, n'est-ce pas ?

Frédéric BIGOT : En effet, on ne parle pas seulement d'un robot de tonte qui va tondre la pelouse tout simplement, on parle totalement d'une rupture, d'un nouvel écosystème que l'on a créé. La Recherche & Développement de chez Husqvarna travaille depuis plusieurs années sur ce produit. Et aujourd’hui, en effet, on est sur un produit qui va être un porte-outil. L'objectif de ce produit, c'est d'abord de pouvoir répondre à une demande de tonte de grande capacité jusqu'à 75000 m². Je ne sais pas si vous pouvez imaginer la capacité de ce produit, mais également de pouvoir adapter ce système de coupe sur ce robot avec un autre outil, qui peut être notamment un outil de tonte relativement raz pour les greens de golf par exemple, mais également de ramassage de balles de golf. Mais également pourquoi pas, un traceur de lignes de stade de foot, voire d'autres idées qui peuvent nous venir prochainement. Donc on parle vraiment d'une démocratisation de l'automatisme des robots pour les grandes capacités, pas seulement pour la tonte, mais aussi pour d'autres travaux.

SecteurVert.com : Ce qui est étonnant c'est que, ce faisant, vous avez réussi à réinventer le concept de robot de tonte. On pensait que le robot de tonte était exclusivement dédié à la tonte du gazon ; mais finalement, vous arrivez à imaginer de nouvelles solutions à partir du robot, n'est-ce pas ?

Frédéric BIGOT : Tout à fait. Aujourd’hui on peut même se projeter très loin. On peut, pourquoi pas intégrer un balai également sur ce robot, pour pouvoir dans des parcs d'exposition, pourquoi pas, balayer. Il suffit d'avoir une connexion avec le satellite et ce robot pourra bien sûr faire plein de choses. Donc on est vraiment sur un porte outil qui permettra de faire de multiples utilisations.

SecteurVert.com : C'est vraiment un produit disruptif puisque vous arrivez en concurrence avec des tondeuses autoportées, avec des riders porte-outils qui sont déjà très présents chez certains de vos concurrents ; mais vous arrivez aujourd'hui avec une solution qui n'existe pas à ce jour chez aucun autre fabricant.

Frédéric BIGOT : Clairement, on est sur une rupture, sur un nouvel écosystème à travers ce produit. C'est un travail de longue haleine que La Recherche & Développement de chez Husqvarna a fait depuis plusieurs années pour sortir et pour développer ce produit. L'objectif, c'est vraiment d'aller chercher un nouveau marché, de développer la division ‘Husqvarna Professional’ et d'apporter des solutions aux municipalités qui sont aujourd'hui dans l'attente de solutions différentes, pour travailler avec leurs employés communaux de façon différente. On sait qu'aujourd'hui, ce n’est pas toujours simple d'entretenir les communes. Et notamment le robot ou ce système qui permettra de faire autre chose, pourra permettre aux employés communaux de passer du temps faire notamment de l'entretien des rues ou, par exemple, d'autres tâches qu’ils peuvent avoir dans les communes.

SecteurVert.com : Alors qui dit robot, dit également batterie. Les matériels à batterie se sont considérablement développés auprès des utilisateurs professionnels, n'est-ce pas ?

Frédéric BIGOT : Clairement !  Aujourd'hui, on le voit déjà dans l'outillage électroportatif avec des grandes marques nationales que l'on connaît aujourd'hui, qui se sont démocratisées depuis des années. Aujourd'hui, c'est arrivé dans le jardin avec notamment des grandes marques. Nous en faisons partie. Nous avons aujourd’hui des produits qui sont reconnus sur le marché en termes d'ergonomie, en termes de puissance, en termes d'utilisation et de facilité d'utilisation puisque Husqvarna a pris des parts de marché depuis plusieurs années sur la batterie professionnelle. Et clairement, ce sont des outils qui sont aussi puissants que des produits thermiques par moment, ce qui permet aujourd'hui aux paysagistes, aux municipalités encore une fois et à d'autres utilisateurs professionnels de la forêt, notamment, de pouvoir être satisfaits de ces produits.

SecteurVert.com : Est-ce que le marché des forestiers s'est développé également cette année ? On sait que, au niveau des paysagistes, les carnets de commandes sont pleins. On l’a vu à Paysalia, 2021 était une année exceptionnelle ; 2022 et déjà extrêmement bien engagée… Pour les forestiers, qu'en est-il ?

Frédéric BIGOT : Aujourd'hui, les forestiers travaillent toujours avec des produits thermiques puisque quand on a besoin de faire de l'élagage en grande quantité, on a besoin de la puissance comme des 90 cm3 -une nouvelle gamme que l'on a sorti chez Husqvarna, en 2021- notamment la 592 XP et la 585 qui sont un succès aujourd’hui chez Husqvarna. On n'a pas encore trouvé la solution d’avoir des produits aussi puissants en termes d’équivalence batterie ; on y travaille, bien sûr, pour les années à venir. Ça, c'est pour l'abattage. Mais aujourd'hui, on a également des 572 XP qui sont des produits abattage et à la fois utilisation de coupe de grosse capacité où on n’a toujours pas d'équivalent en termes de batterie ; on y travaille. Mais bien sûr la batterie s'est démocratisée, principalement chez les Élagueurs Voltigeurs. Puisqu'on voit qu'il y a de plus en plus de municipalités qui ont des végétaux importants dans les villes. Il faut bien entretenir ces arbres. Il faut bien passer du temps. Et les Elagueurs Voltigeurs ont clairement un plaisir d'utiliser les produits, les élagueuses à batterie. Tout simplement parce que c'est simple, léger, facile d'utilisation et c'est silencieux.

SecteurVert.com : Ce qui est d’ailleurs surprenant parce que ce sont de vrais professionnels aguerris. Et passer du thermique, avec lesquels ils ont leurs habitudes, sur du matériel à la batterie, c'est une vraie gageure, n'est-ce pas ?

Frédéric BIGOT : On voit aujourd'hui que les électriciens, les maçons, ont basculé sur la partie ‘batteries’ notamment avec les outils qu’ils ont depuis plusieurs années. Pourquoi pas aujourd'hui le monde du jardin ? C'est simple d'utilisation. Beaucoup de paysagistes arrivent chez leur particulier avec leurs chargeurs, leurs batteries, c'est silencieux ; il suffit de plugger la batterie dans le produit et ainsi de suite d'avancer avec leurs produits pour faire leurs travaux.

SecteurVert.com : Dans les gammes professionnelles, il y a également tout ce qui est ‘matériels de construction’. On a vu à Paysalia, entre autres, que de nombreux fabricants de clôtures ou de portails avaient recours aux services des paysagistes pour procéder aux installations.

Frédéric BIGOT : Tout à fait. On voit qu'il y a de plus en plus d'interactions entre nos revendeurs spécialistes et les paysagistes, puisque le robot se démocratise. Il y a de plus en plus de paysagistes qui se développent chez les particuliers avec des prestations sur la partie robotique, ce qui laisse du temps, à côté, pour proposer des prestations d’aménagement de leur jardin également. Ils ont besoin pour ça d'utilisation, comme par exemple, des plaques, des pilonneuses, des découpeuses. On a, chez Husqvarna, la Division Husqvarna Construction qui existe. Et on donne l’accès, depuis fin 2021 et en 2022, au revendeur spécialiste, de pouvoir distribuer ces produits pour leurs clients paysagistes.

SecteurVert.com : Dernier point : les loueurs de matériel. Vous avez aujourd'hui des accords avec des grands de la location comme Loxam, par exemple, ou Kiloutou ? Quelles sont les perspectives pour les années à venir ?

Frédéric BIGOT : On travaille, depuis quelques années en effet, avec ces loueurs pour pouvoir proposer des produits à batteries puisqu'ils présentaient principalement des produits thermiques. On a des accords cadres qui sont négociés au niveau national avec mon équipe de ‘Comptes Clés’, ce qui permet de développer la marque Husqvarna et de pouvoir proposer des produits, comme vous pouvez les trouver chez vos revendeurs spécialistes, auprès des loueurs, avec des produits qui sont bien sûr de très bonne qualité.

SecteurVert.com : Est ce que les professionnels vont pouvoir aussi utiliser également des produits de la marque Gardena ?

Frédéric BIGOT : Aujourd'hui Cyril Manche en a parlé. Oui, en effet, les revendeurs spécialistes ont la possibilité d'accéder à la marque Gardena, qui est leader aujourd’hui sur la partie ‘arrosage’ et ‘outillage de jardin’.

SecteurVert.com : Qui est l’emblème des marques grand public…

Frédéric BIGOT : Clairement. C’est une marque très connue. Parfois même plus reconnue que la marque Husqvarna quand on interroge des particuliers qui utilisent des produits dans leur jardin. C'est une belle marque ; ce qui leur permet d’avoir également une nouvelle possibilité de proposer des produits à des paysagistes et à des municipalités qui allaient auparavant chercher dans les jardineries ou dans les magasins de bricolage les produits Gardena.

SecteurVert.com : Donc de très belles perspectives pour les années à venir et pour 2022 en particulier…

Frédéric BIGOT : Tout à fait. Le groupe Husqvarna est constamment en train de se remettre en question. C'est une entreprise qui a plus de 330 ans, qui a toujours travaillé dans l'innovation et dans la remise en place de produits à la demande des consommateurs. On a de belles perspectives pour l'année 2022 et sans doute pour les années à venir. En tout cas, c'est une fierté aujourd'hui de vous parler de ces produits et notamment de Ceora™ qui est vraiment une révolution dans le monde de la tonte robotisée.

A retrouver également, sur SecteurVert.com, l’interview de :

À propos de Husqvarna :

Husqvarna est une marque du groupe Husqvarna. Depuis 1689, Husqvarna fabrique des produits performants et des innovations révolutionnaires telles que les tronçonneuses anti-vibrations et à chaîne automatique, ainsi que la première tondeuse robotisée commerciale au monde. Aujourd'hui, Husqvarna propose une large gamme de produits performants pour les parcs, les forêts et les jardins, et représente un leadership technologique dans les domaines clés : tronçonneuses, taille-bordures, tondeuses autoportées et tondeuses robotisées. Les produits Husqvarna sont vendus dans plus de 100 pays, principalement par l'intermédiaire de concessionnaires.

Plus d’info sur : Husqvarna

©2022 SecteurVert.com

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le mardi, 15 février 2022 11:27

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A propos de Secteur-Vert :

Créé en 2010, SecteurVert.com "le site 100% Jardin & Espaces Verts" est LE 1er portail d’information multimédia qui s’adresse non seulement à l'ensemble des professionnels du jardin, du paysage et de la distribution mais aussi à tous les consommateurs ! Une offre éditoriale à 360° unique, complète et originale à la fois pour les :
Utilisateurs Professionnels,
• Distributeurs et Revendeurs,
Jardiniers Amateurs.

 

 

 

5 Sites Web Secteur-Vert !

Vous êtes un utilisateur professionnel du paysage, un distributeur spécialisé jardin-motoculture ou bien un simple particulier passionné de jardinage ?

Les Nouveaux Tweets...

SECIMPAC : « 2021, une année exceptionnelle et atypique pour la filière » selon le Syndicat des Marques d’Outillage… https://t.co/AAIzuTSaCX
INOHA : RSE / Responsabilité Sociétale des Entreprises… la filière du Nouvel Habitat engage ses adhérents dans la d… https://t.co/fDEYkEWa4C
ELHO et BeeBar : des kits prêts à planter « bons pour les abeilles » avec des pots écologiques en plastique recyclé… https://t.co/VnoFcB1Uqj
CHATEAU DE FONTAINEBLEAU : Découvrez l’escalier en Fer-à-cheval restauré, à partir du 21 mai 2022… https://t.co/l5zGl0RkTZ
Follow Secteur Vert on Twitter

Sur notre page Facebook...

Création site internet agence web paris Formation en alternance Commerce de gros desherbant selectif gazon