Login to your account

Username *
Password *
Remember Me

AXEMA : Selon l'Association Française des Acteurs Industriels de la filière des Agroéquipements et de l'Agroenvironnement, la reprise anticipée du marché en France et à l’international se confirme en 2018

En 2017, les industriels de l’agroéquipement constataient les premiers signes de redressement du marché. L’année 2018 promet de sortir de la crise et d’entrevoir des perspectives de croissance plus faste pour le commerce de machines agricoles. En outre, le développement de la robotisation de l’agriculture sera un des leviers de la croissance mondiale des ventes d’agroéquipements. Toutefois, les enjeux industriels demeurent nombreux pour faire face aux crises industrielles, financières et agricoles même si la France est non seulement le 5ème acteur d’un marché des agroéquipements mondialisé mais aussi et surtout le premier marché d’agroéquipement en Europe

La France, 5ème acteur d’un marché des agroéquipements mondialisé

Le marché mondial des agroéquipements représente 111 Mds €, porté pour plus de la moitié par les tracteurs (28.7%), les matériels espaces verts (21.1%) et les matériels de récolte (19.6%). Il irrigue principalement l’Asie (35%), l’Amérique (31%) et l’Europe (28%). Alors que 90% des échanges sont réalisés par 20 pays, la France se positionne en 5ème position (6%) après l’Allemagne (19%), les Etats-Unis (13%), la Chine (9%) et l’Italie (8%). On note l’émergence de nouveaux acteurs challengers tels que la Chine, l’Inde et la Russie qui, forts d’un développement local, trouvent dans le marché européen mature, des opportunités de développement.

La France constitue le premier marché d’agroéquipement en Europe

Avec 385 entreprises, 3.1 Mds € à l’export vers 159 pays et une production française équivalent à 4.6 Mds €, la France tient la 3ème place dans la production européenne. La part de la France dans la production européenne porte principalement et par ordre d’importance sur les matériels de travail du sol (32%), les matériels de transport et de manutention (23%), les matériels de laiterie (21%), les tracteurs agricoles neufs et les matériels d’arrosage et de protection (19% chacun) et enfin les matériels d’élevage (18%). Jusqu’en 2016, la France avait le déficit le plus important de l’Union européenne et le 4ème au niveau mondial après le Canada, l’Australie et la Russie, juste devant l’Ukraine. Néanmoins, cette situation s’améliore en 2017 avec de bonnes performances à l’export, notamment sur les tracteurs, les presses et matériels de fenaison, les produits de manutention, et les matériels de vinification.

Les marchés qui progressent sont : le Royaume-Uni, la Russie, l’Espagne, l’Australie, l’Ukraine, la Pologne, la Nouvelle-Zélande, la Roumanie, l’Afrique du Sud, le Turkménistan, le Mexique et l’Argentine. Le marché français de l’agroéquipement (production - exportations + importations) en 2017 termine à 5.1 Mds €, en hausse de 1.1%. Ce bon résultat vient surtout de la production française qui alimente le marché car les importations ont continué de se réduire de 5% dans le même temps.

Du côté de la demande, les exploitations de grandes cultures et la polyculture-polyélevage qui conjuguent un écart de revenu important par rapport à la moyenne quinquennale et un déficit d’investissements par rapport aux années passées, seront plus susceptibles d’investir si leurs revenus venaient à augmenter de façon importante. En parallèle, l’horticulture, l’arboriculture et les maraichers disposant d’un revenu légèrement supérieur à la moyenne quinquennale et un léger déficit d’investissements pourraient investir en matériels.

Les enjeux industriels demeurent nombreux pour faire face aux crises industrielles, financières et agricoles

Si les adhérents Axema sont les seuls à voir leurs marges diminuer contrairement à l’ensemble des acteurs de l’industrie française et européenne, ilssont parvenus à maintenir leurs emplois depuis 2012 et même à les augmenter depuis la crise de 2016. Cette priorité pour Axema a pour conséquence de réduire drastiquement l’excédent brut d’exploitation dans la valeur ajoutée. « Pour répondre aux défis de développement de nouveaux marchés ou de nouvelles solutions innovantes, il faut que les entreprises soient compétitives et grossissent » explique Frédéric Martin, Président d’Axema.

Le développement de la robotisation de l’agriculture sera un des leviers de la croissance mondiale des ventes d’agroéquipements

Partant d’un marché mondial en 2016 de 131 milliards de dollars, nous estimons que celui-ci pourrait atteindre 196 milliards de dollars en 2035. La robotique qui est encore peu développée à l’heure actuelle devrait considérablement progresser pour atteindre 58% des investissements mondiaux en 2035. La diffusion de ces nouvelles technologies se réaliserait selon l’utilisation suivante (en % du total des robots en 2035) : les tracteurs autonomes (42%), le travail du sol (20%), la gestion laitière (20%), la protection des cultures (11%), les drones et la gestion du matériel (3% respectivement) et la gestion des animaux (1%). 

A propos d'AXEMA :

AXEMA est l'association française des acteurs industriels de la filière des agroéquipements et de l'Agroenvironnement. Elle regroupe les constructeurs français et importateurs de matériels agricoles des différentes filières de la production agricole, végétale et animale, ainsi que les producteurs et importateurs de matériels pour l'entretien des espaces verts. AXEMA compte 230 sociétés membres réparties entre fabricants (69%) et importateurs (31%).

Bon à savoir :

En février 2018, les immatriculations de tracteurs se stabilisent, avec une hausse de 1,3% pour atteindre 1 025 immatriculations, dont 82,5% pour les tracteurs standards et 13,6% pour les étroits pour vignes et vergers. Les espaces verts, des tondeuses aux véhicules utilitaires, connaissent toujours une progression de leurs immatriculations à l'exception des tracteurs espaces verts dont le marché en février baisse de 48,4% par rapport à février 2017.

Source : Axema

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le vendredi, 20 avril 2018 01:06

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A propos de Secteur-Vert :

Créé en 2010, SecteurVert.com "le site 100% Jardin & Espaces Verts" est LE 1er portail d’information multimédia qui s’adresse non seulement à l'ensemble des professionnels du jardin, du paysage et de la distribution mais aussi à tous les consommateurs ! Une offre éditoriale à 360° unique, complète et originale à la fois pour les :
Utilisateurs Professionnels,
• Distributeurs et Revendeurs,
Jardiniers Amateurs.

 

 

 

5 Sites Web Secteur-Vert !

Vous êtes un utilisateur professionnel du paysage, un distributeur spécialisé jardin-motoculture ou bien un simple particulier passionné de jardinage ?

Les Nouveaux Tweets...

https://t.co/tFz3UMkU2x https://t.co/tFz3UMkU2x
https://t.co/3c2dALTdtY https://t.co/3c2dALTdtY
https://t.co/WLPAcYwFFn https://t.co/WLPAcYwFFn
https://t.co/97hBSLkraC https://t.co/97hBSLkraC
Follow Secteur Vert on Twitter
Création site internet agence web paris Formation en alternance Commerce de gros desherbant selectif gazon