Login to your account

Username *
Password *
Remember Me

FMB / INOHA : 2020 restera une année hors du commun pour le marché français du bricolage avec une progression de 13% par rapport à 2019

Le marché du bricolage en 2020 : un essor exceptionnel malgré le contexte difficile Le marché du bricolage en 2020 : un essor exceptionnel malgré le contexte difficile

La FMB / Fédération des Magasins de Bricolage et INOHA / l’Association des Industriels du Nouvel Habitat présentent aujourd’hui les résultats d’une étude réalisée sur le marché du bricolage, pour l’année 2020. Alors que les deux premiers mois affichent une progression du marché du bricolage dans la continuité de celle de 2019 (+3,4% de son chiffre d’affaires par rapport à 2018), la crise sanitaire a brisé cette dynamique lors du premier confinement…

Toutefois, dès le mois de mai 2020, le marché du bricolage a connu des progressions à deux chiffres, bénéficiant de l’engouement des Français pour l’amélioration de leur habitat, valeur refuge en ces temps de pandémie. Cette tendance de fond allant au-delà du rattrapage, le marché du bricolage atteint, en 2020, un chiffre d’affaires de 31 milliards d’euros, soit une progression de 13% par rapport à 2019 et ce, tous circuits confondus !

Le marché du bricolage en 2020 : un essor exceptionnel malgré le contexte difficile et l’interruption liée au premier confinement

Malgré les deux premiers mois de l’année marqués par la poursuite des grèves (Gilets Jaunes), le marché du bricolage a continué de progresser. Le premier confinement de mars-avril, avec la fermeture d’une partie des magasins de bricolage et les restrictions de déplacement, a engendré une importante chute des ventes (entre -50% et -60%) et a stoppé cette dynamique. Dès le mois de mai, des progressions de ventes à deux chiffres ont traduit une tendance de fond allant au-delà du rattrapage.

En effet, confinés, les Français ont eu le temps de profiter de leur habitat, d’en apprécier ses défauts et d’envisager le réaménagement de celui-ci pour les besoins du télétravail ou tout simplement pour mieux vivre ensemble. Pour certains, l’activité partielle a libéré du temps qu’ils ont mis à profit pour améliorer leur logement ou enfin se lancer dans des travaux sans cesse reportés par manque de temps.

Percée du e-commerce

La crise sanitaire a bien entendu favorisé la vente en ligne, renforçant logiquement les pure players (+84%). Cependant, les Grandes Surfaces de Bricolage ont orchestré et développé leur omnicanalité comme en témoigne la forte progression de leurs ventes en ligne (+111%).

Cette crise a bouleversé la structure du marché. Cela s’est traduit par :

  • le maintien de la prédominance des GSB (70% des PDM valeur, en léger recul),
  • la progression des pure players (14% des PDM valeur) et des GSA (3% des PDM valeur),
  • la stabilité des négoces (13% des PDM valeur, en légère baisse).

A noter : avec une part de marché qui atteint les 3%, les ventes en ligne des Grandes Surfaces de Bricolage représentent aujourd’hui un circuit de distribution en soi.

2020 : dynamisme pour presque tous les rayons avec un fort engouement pour l’outillage et la peinture

En 2020, la quasi-totalité des rayons profite du dynamisme du marché à l’exception de celui du chauffage (+3%), pénalisé par la douceur des températures.

Les grands gagnants sont incontestablement les rayons Outillage (+28%), bénéficiant de l’arrivée sur le marché de nouveaux bricoleurs, et Peinture (+22%) qui, après 3 ans d’érosion, a explosé en 2020.

Ils sont suivis par ceux de la Quincaillerie (+20%) et de la Décoration (+16%), boosté par la ruée sur le papier peint. Ces chiffres sont le reflet de l’engouement des Français dans les travaux de rénovation et d’embellissement intérieur, qui sont parmi les plus accessibles.

Le rayon Bois & Menuiserie (+6%) affiche également une très belle progression s’expliquant en partie par l’essor du télétravail et la nécessité de créer des espaces adaptés (aménagement de bureaux, rayonnage, ...).

Celui du Bâtiment (+6%) a, quant à lui, profité de la montée en compétence des bricoleurs.

Les rayons Plomberie/Salles de bains / Cuisine (+9%) et Electricité (+11%) connaissent une croissance plus modérée. Les Français ne semblent pas avoir priorisé l’aménagement de ces pièces, qui nécessitent des travaux techniques importants. Par extension, même si le rayon Revêtements (+5%) est en progression, il a souffert de la moindre dynamique de la salle de bains et la cuisine.

Le rayon Jardin (+14%) bénéficie de la météo très favorable lors du confinement du printemps qui se traduit notamment dans les chiffres de ventes de mobilier de jardin et de piscines.

2021 : des perspectives encourageantes

En tenant compte notamment de l’épargne des Français (200 milliards d’euros), la politique gouvernementale en faveur de la rénovation énergétique des bâtiments, des comportements des nouveaux bricoleurs et de l’augmentation des transactions immobilières dans l’ancien, l’année 2021 laisse entrevoir des perspectives encourageantes pour le marché.

Pour autant, même si le contexte est favorable, la visibilité sur le second semestre reste extrêmement faible en raison des perspectives économiques incertaines (conséquences Covid-19, pénurie des matières premières, etc).

« Je me félicite de cette excellente année qui a été possible grâce à l’agilité, la réactivité et la persévérance des industriels mais aussi au dialogue constructif avec les enseignes pour répondre à une demande extrêmement forte des consommateurs. J’ai confiance en l’avenir car les Français font de leur Habitat une valeur refuge, source de leur bien-être ; et je sais la filière solidaire et responsable pour être au rendez-vous » déclare Jean-Luc Guéry, Président d’Inoha.

Pour Mathieu Pivain, Président de la FMB, « l’année 2020 est une année hors du commun, qui a été l’occasion pour les GSB de renforcer leur présence sur les ventes en ligne et de conforter leur prédominance sur le marché du bricolage. Cela a été rendu possible en premier lieu par la reconnaissance du caractère essentiel des magasins de bricolage, et par la consolidation réussie de leur omnicanalité. L’enjeu est aujourd’hui, avec la sortie de la crise sanitaire, de continuer d’accompagner au mieux les Français dans leurs projets d’amélioration de leur habitat, et de répondre présent face aux défis de l’économie circulaire et de la lutte contre le changement climatique ».

Sources : FMB - INOHA

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le mardi, 13 avril 2021 13:48

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A propos de Secteur-Vert :

Créé en 2010, SecteurVert.com "le site 100% Jardin & Espaces Verts" est LE 1er portail d’information multimédia qui s’adresse non seulement à l'ensemble des professionnels du jardin, du paysage et de la distribution mais aussi à tous les consommateurs ! Une offre éditoriale à 360° unique, complète et originale à la fois pour les :
Utilisateurs Professionnels,
• Distributeurs et Revendeurs,
Jardiniers Amateurs.

 

 

 

5 Sites Web Secteur-Vert !

Vous êtes un utilisateur professionnel du paysage, un distributeur spécialisé jardin-motoculture ou bien un simple particulier passionné de jardinage ?

Les Nouveaux Tweets...

Tribune Libre accordée à Benoît GRUNEMWALD, Expert en Cyber sécurité, ESET France : « Ne partez plus vous promener… https://t.co/kICa2yHLr7
EDITO : AriensCo rachète AS-Motor, par Maria LANGE, Directrice Générale AS-Motor GmbH https://t.co/OAWM9i3GjD https://t.co/kvPgTiVK7W
FFAF : Les artisans fleuristes prennent acte de la décision du gouvernement d’autoriser la vente à la sauvette du m… https://t.co/xTvHRMXhRM
EDITO : Mikaël MERCIER, Président de VAL’HOR, avec les ministres Julien DENORMANDIE et Alain GRISET à la rencontre… https://t.co/xRWIVWUz8Q
Follow Secteur Vert on Twitter

Sur notre page Facebook...

Création site internet agence web paris Formation en alternance Commerce de gros desherbant selectif gazon